Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Intelligence artificielle : les géants de la Silicon Valley signent un partenariat « éthique »

Intelligence artificielle : les géants de la Silicon Valley signent un partenariat « éthique »

L’intelligence artificielle alimente autant les fantasmes positifs que négatifs. Du Hal de 2001 à la voix sensuelle de Her, de Watson le champion d’échec à DeepMind le crack du Go, de Siri à Google Assistant, les déclinaisons de l’IA vont du logiciel utilitaire à la vision la plus futuriste. Afin d’éviter les dangers d’une IA en roue libre, qui prendrait toutes les décisions à nos places et finirait par instaurer un monde du contrôle ultra-rationnel (qu’on imagine pas loin d’une dictature numérique…), les géants de la Silicon Valley, soit  Google, Facebook, Amazon, IBM et Microsoft, ont annoncé via un communiqué commun un partenariat destiné à mieux réfléchir sur les conséquences possibles des développements autour de l’IA.

IBM Watson

Watson : le visage rassurant de l’IA…

Ce Partnership on Artificial Intelligence to Benefit People and Society s’incarne au travers d’une organisation à but non lucratif, dont l’objectif est de « recommander les bonnes pratiques » et de publier les recherches sous une licence ouverte; ces critères étant posés, on ne s’étonnera pas de constater qu’Apple ne participe pas à ce partenariat éthique, et qui vise à rendre les recherches autour de l’IA un peu plus transparentes (et sans doute ainsi moins effrayantes pour le grand public).

... ou l'intelligence artificielle qui ne soucie plus que de ses propres intérêts, comme le psychopathe Hal ?

Mais demain ? A l’image, Hal, l’IA psychopathe du 2001 de Kubrick

Comme on s’en doute, la création de ce « tronc commun » de réflexion fait un peu tiquer outre-atlantique, certains spécialistes voyant dans cette initiative une manière d’avancer une forme de lobbying masqué. Il est vrai que le texte commun parle d »éduquer » le citoyen et le gouvernement, comme s’il fallait déjà habituer l’utilisateur lambda ou le politique non averti au fonctionnement des IA actuelles, qui fonctionnent toutes sur des méthodes de Deep Learning potentiellement très invasives (c’est une évidence concernant Google Assistant).

th_intelligence-artificielle2

Ce groupe de réflexion sera composé à moitié de membres des 5 entreprises fondatrices et de l’autre moitié d’universitaires, de scientifiques, de philosophes en éthique, ou d’autres spécialistes. . On s’étonne tout de même de constater que les représentants des grosses entreprises US sont ici à parité avec les membres de la société civile. Ce qui chiffonne aussi, c’est le ton général, qui donne l’impression que l’IA, de toute façon il faudra s’y faire, étant donné que ces technologies devront être accessibles « au plus grand nombre ». Même si s’agit toujours de laisser le « dialogue ouvert sur les implications éthiques, sociales, économiques et légales de l’IA », on retrouve tout de même cette idée que l’IA est un rouleau compresseur dont les conséquences devront être évaluées après la tempête. Ce « positionnement » n’est pas forcément rassurant au moment même où Elon Musk (SpaceX) ou bien encore le physicien Stephen Hawkins se sont déclarés ouvertement hostiles à un développement effréné et sans contraintes des technologies d’IA…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

2 commentaires pour cet article :

  1. Pourquoi pas… C’est vrai que si on est encore loin de ce qu’on peut voir dans les films et jeux videos, l’avenir risque de poser beaucoup de questions éthiques!

  2. il faut savoir que ça existe déjà, les « robots traders » qui jouent en bourse en faisant plusieurs milliers (millions?) de transactions par minute, et en faisant juste une petite transaction peuvent couler des sociétés et mettre leurs employés au chômage au nom du « saint profit » sans aucune éthique, c’est là dessus qu’il faudrait surtout faire quelque chose.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |