Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone

[Test] Withings Go : un bracelet connecté qui en fait peu, mais qui le fait bien

Le Withings Go est la nouvelle entrée de gamme de chez Withings. Ce bracelet connecté à écran e-ink ne prétend pas révolutionner la donne avec ses deux grandes fonctions de tracking (le comptage du nombre de pas et la surveillance du sommeil), mais l’autonomie annoncée et l’étanchéité du produit pourraient bien en faire le wearable « de base », assez efficace malgré tout pour séduire ceux qui hésitent à rentrer dans l’univers de l’IoT à cause de tarifs jugés trop élevés. Withings est-il parvenu à concilier cette accessibilité et cette sobriété à une réelle efficacité sur le terrain ?

th_go-hero

Un design très banal

Le bracelet connecté Withings Go ne fera pas trop d’ombre à la concurrence sur le plan esthétique. Le Withings Go se présente en effet sous la forme d’un cadran circulaire 34mm (et 7 mm d’épaisseur) doté d’un écran e-ink à affichage noir et blanc , un cadran que l’on peut adapter sur un bracelet ou sur un clip, selon les usages voulus. Qu’il s’agisse du cadran, du bracelet ou du clip, le design de ces éléments est indubitablement banal, un peu trop sans doute puisqu’on peinera à distinguer le Withings Go du moindre clone chinois vendu en bord de plage. Pour autant, si l’on ne pourra pas vraiment frimer avec sa Go au poignet, le bracelet s’avère agréable à porter en raison de son poids très raisonnable; c’est bien simple, une fois porté, ou l’oublie très vite; le Go étant étanche (jusqu’à 5 mètres), il n’y aura même pas à faire attention à le retirer avant de piquer une tête dans la grande bleue (ou sous la douche).

Withings Go 2

Withings Go 3

Un bracelet connecté qui sait se faire oublier

Comme d’habitude, ce nouveau bracelet Withings se synchronise avec l’app dédiée Health Mate, qui centralise les informations de santé de l’ensemble des produits de la marque. Un appui long sur l’écran e-ink (il faut vraiment appuyer fort) permet d’appairer le bracelet avec son iPhone. Cette première étape est aussi la dernière : entre la grande autonomie de l’appareil (8 mois sur une pile bouton) et le fait que la reconnaissance des pas ou du sommeil se fait de façon totalement automatique, la seule intervention de l’utilisateur se bornera par la suite à appuyer sur l’écran pour passer du mode « affichage de l’heure » à celui de la roue d’activité qui permet de savoir d’un coup d’oeil si l’on est encore loin de son objectif de forme (c’est à dire du nombre de pas journalier conseiller). Une restriction toutefois : le Withings Go n’est pas adapté pour le vélo (il ne compte rien en ce cas); en revanche, il est à l’aise pour évaluer vos longueurs de bassin.

th_Withings Go health mate

Si le Go se montre autonome et sait se faire oublier, c’est aussi en grande partie parce qu’il n’a pas une trop grande masse d’informations à traiter. En dehors du nombre de pas (ou de brasses) et du suivi du sommeil, point de salut; certes, il est possible de renseigner son pouls en le mesurant via la flash de l’iPhone, mais la manoeuvre est imprécise et surtout « casse » l’automatisation de suivi du Withings Go (idem concernant les indices de pression systolique et diastolique, que l’on peut renseigner « à la mano« , ce qui n’a pas vraiment beaucoup plus d’intérêt). Ces fonctions limitées ne signifient pas pour autant que le Go n’est pas efficace; au contraire d’ailleurs puisque l’analyse globale des phases du sommeil, sans chichi, s’avère justement très précise, tout comme le calcul du nombre de pas. Il faudra juste penser à ouvrir au moins une fois par jour  l’app Health Mate, afin que les infos du bracelet basculent sur l’iPhone.

th_go-withings

Conclusion : un tracker limité…mais efficace

Précis, efficace, mais limité et d’un design très banal, le Withings Go est un bon démarrage dans l’univers du wearable computing, mais risque de laisser très vite un goût d’inachevé aux utilisateurs les plus actifs, qui regretteront que l’appareil n’en fasse pas tout de même un peu plus. . Mais au prix de 69 euros, il ne faut peut-être pas pas trop en demander, surtout que ce que fait le Withings Go, il le fait bien.

Le bracelet Withings Go est disponible sur le site d’Amazon au tarif de 69 euros.

6/10

Affichage

5/10

Design

7/10

Performances

10/10

Autonomie

7/10

Notre avis

- tracker efficace 
- et qui sait se faire oublier
- très autonome 
- prix correct
Pour
Contre
- design très banal
- fonctions limitées
- écran e-ink qui affiche peu d'informations


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |