Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science BreakThrough StarShot : un nano-vaisseau spatial pour rejoindre Alpha du Centaure

BreakThrough StarShot : un nano-vaisseau spatial pour rejoindre Alpha du Centaure

Le milliardaire russe Yuri Milner et l’astrophysicien Stephen Hawking ont dévoilé devant un parterre de journalistes et d’experts un projet un peu fou baptisé « BreakThrough StarShot« , qui consiste à envoyer vers Alpha du Centaure un nano-vaisseau spatial propulsé grâce à des lasers ! BreakThrough StarShot avait bénéficié d’une première présentation au mois de juillet 2015, et beaucoup se demandaient alors s’il ne s’agissait pas d’un objectif irréalisable. Après la courte mais très claire présentation de Yuri Milner, plus personne n’a envie de sourire.
th_breakthrough-starshot

La nano-toile Light Sail sera « poussée » par plusieurs lasers combinés 

Le magnat russe a en effet sorti de sa poche un bout de métal de la taille d’une carte de crédit coupée en deux, annonçant fièrement qu’il s’agissait là de la première mouture de ce qui est en fait un nano-vaisseau spatial. Ce mini-vaisseau blindé de capteurs et d’appareils de communication sera projeté vers Alpha Centaure à la façon d’un bateau porté par le vent : une toile LightSail rattachée au vaisseau Starship sera en effet bombardée par un groupe de faisceaux lasers, la puissance combinée des faisceaux agissant alors sur la toile comme le vent dans les voiles d’un navire; ainsi poussé par les bases, le nano-vaisseau devrait atteindre une vitesse sidérante correspondant à 20% de celle de la lumière (soit 300 000 km/h) !

A une telle cadence de marche, les 4,7 d’années lumière qui nous séparent d’Alpha du Centaure pourraient être avalés en seulement une vingtaine d’années, là où un engin spatial conventionnel mettrait 30 000 ans à toucher au but. Le plus incroyable est bien que le coût de production du nano-vaisseau Starship ne  dépasserait pas celui d’un iPhone !

th_breakthrough-starshot 1

L’intérieur du Starship, avec tout l’équipement nécessaire (batterie, communication, capteurs, navigation, etc…)

Cette aventure scientifique exceptionnelle prouve aussi que les volontés individuelles et privées peuvent maintenant monter des projets scientifiques de grande envergure hors des chemins balisés des financements publics (les Etats étant ruinés, il devient compliqué de financer de tels projets sans aucune certitude de retour sur investissement); outre le milliardaire russe, le CEO de Facebook Mark Zukerberg, fait partie des soutiens financier du projet, à hauteur de 100 millions de dollars. Après Elon Musk et Jeff Bezos, on constate que la course aux étoiles réunit vraiment le gratin de la Silicon Valley.

Sourcegizmodo


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |