Vous êtes ici : KultureGeek Internet Un hacker projette de dévoiler les données numériques privées de 30 000 employés du FBI et du DHS

Un hacker projette de dévoiler les données numériques privées de 30 000 employés du FBI et du DHS

L’affaire commence à faire grand bruit aux Etats-Unis. Un hacker qui souhaite bien sûr rester dans le plus total anonymat prétend posséder les données numériques complètes de 20 000 employés du FBI (Federal Bureau of Investigation) et de 9000 agents du désormais célèbre DHS (Department of Homeland Security).

Comme si cela ne suffisait pas, le hacker aurait aussi téléchargé des centaines de gigas de données provenant du Département de la Justice américaine (DoJ). Le hack est d’autant pris au sérieux que le flibustier informatique menace de libérer dans la nature les informations en sa possession, soit les noms, dénominations de poste, les adresses e-mail et les numéros de téléphone de 29 000 salariés du gouvernement et de l’administration américaine.

hacker

La technique employée par le hacker a de quoi donner des frissons à n’importe quel responsable en sécurité informatique : ce dernier a d’abord compromis l’un des comptes mails d’un employé du DoJ, puis a récupéré le code d’accès au portail web du Département en passant un simple coup de fil ! Se faisant passer pour un nouvel employé, le pirate a en effet demandé un code pour accéder aux serveurs intranet (token)…qui lui a été fourni sans aucune vérification poussée de son identité !

Preuve qu’il ne s’agissait pas d’une rodomontade, des journalistes ont signalé qu’un compte Twitter nouvellement créé venait de diffuser le lien vers les données des 9000 employés du DHS. Décidément, les USA ont peut-être de grandes oreilles pour écouter le monde entier, mais il n’a visiblement jamais été aussi simple d’écouter ce qui se passe dans leurs administrations censées être les mieux protégées…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Un commentaire pour cet article :

  1. Ils peuvent être protéger comme des dieux, si il y a des cons dans leur service, le social engineering marchera toujours

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |