Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Le robot Big Dog de Google écarté de l’armée américaine

Le robot Big Dog de Google écarté de l’armée américaine

C’est un coup dur pour la start-up Boston Dynamics (propriété de Google) : Big Dog (ou AlphaDog), son projet le plus important avec le robot humanoïde Atlas, vient d’être écarté par l’armée américaine après pourtant une batterie de tests poussés (et en situation) pendant plusieurs semaines. C’est évidemment le bruit généré par les moteurs à essence du robot marcheur qui a considérablement gêné les militaires, à tel point qu’il y avait même un vrai risque que ce bruit persistant finisse par donner indirectement des indications de position aux ennemis (qui n’auraient eu qu’à tendre l’oreille). L’incapacité à réparer le robot en cas d’avarie (ce dernier pèse très lourd) est la seconde et principale cause de cette mise à l’écart.

robotic-mule-600x400

AlphaDog : trop bruyant, le Big Dog ne sera pas utilisé en missions réelles

Spot, une version plus petite de l’AlphaDog, a elle aussi été évaluée en conditions « de terrain », mais c’est alors son manque d’autonomie et d’intelligence, ainsi que sa faible capacité de prise en charge, qui ont été pointés du doigt. Le dernier tour de table de financement du DARPA n’est pas remis en cause par cette décision, mais il se pourrait désormais que l’armée américaine se montre moins prompte à sortir le chéquier pour financer la suite du projet (ce qui ne devrait pas trop gêner Google qui possède assez de milliards pour passer outre). Au final, depuis 2 ans 1/2, le DARPA a englouti 32 millions de dollars dans des robots dont l’armée américaine ne se servira jamais…

us-marines-spot

Le robot Spot en mission d’entrainement : une image futuriste…qui restera encore sans doute longtemps de l’ordre du fantasme 

Aucun nouveau test ou mise à jour n’est prévu à l’avenir …concernant ces deux robots tout au moins. Le fantasme d’une armée accompagné de robots « porteurs » de sacs vient donc de s’évanouir face à la réalité impitoyable du terrain. Quant à Boston Dynamics, il va vraiment falloir trouver des solutions aux points négatifs sus-cités, surtout si l’objectif est de garder l’armée US comme partenaire décisif de cet ambitieux projet de robotique..



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

2 commentaires pour cet article :

  1. Non c’est bien ainsi car ce projet était une ineptie au stade actuel du projet et donc un grave danger de mort pour les militaires sur le terrain en conditions réelle.
    Pourquoi ? L’engin n’est pas du tout au point sur l’aspect sonore (moteur thermique bruyant et repérable à plus de 1 km par l’ennemi potentiel) Il n’avait donc aucune furtivité et l’armé américaine n’allait quand pas continuer à injecter des millions de dollars de financement pour un projet qui n’est pas exploitable sur le terrain.
    Boston Dynamics doit revoir son projet de fond en comble (pas de motorisation thermique), l’alimentation électrique silencieuse est quand à elle trop faible (portage 18 kg max). Reste le possibilité avec des piles à combustible qui pourraient dégager 10 fois plus de puissance que l’option électrique, mais inclure cela ne résoudra pas l’aspect réparation sur le terrain.
    Google doit arrêter de rigoler, il faut être réaliste, la vie d’un être humain sur conflit militaire reste actuellement le solution la plus silencieuse et la plus économique, même avec des morts.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |