Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone

[Test] Withings Aura : de la lumière (et du son) pour un réveil tout en douceur

L’Aura de Withings est un réveil-matin d’un nouveau genre : l’appareil se propose d’aider à l’endormissement, de mesurer les différentes phases du sommeil, mais aussi et surtout de réveiller en douceur grâce au procédé de la luminothérapie. Un tout-en-un du « bon dormeur » qui promet beaucoup…et qui au final arrive presque au but recherché : nous faire lever du bon pied et sans heurts, sans cet horrible réveil qui nous transperce le crâne au beau milieu d’un rêve.

Withings Aura

Joli à regarder, simple à installer

L’Aura se présente sous la forme de deux objets distincts et aux fonctions bien complémentaires : un capteur de sommeil à installer sous le matelas, et un système d’éclairage/hauts parleurs dont le double objectif sera de vous endormir puis de vous réveiller dans la douceur la plus totale. Comme souvent avec Withings, le design est très travaillé, élégant et ne dépareillera pas dans une chambre moderne (si votre style intérieure tourne au rococo en revanche, ça risque de ne pas le faire). L’installation du dispositif est simple sur le papier…mais un peu plus complexe dans les faits. La première étape consiste à placer le capteur de sommeil sous le matelas; jusque là, aucun problème. On relie le capteur à la lampe (via l’un des trois ports USB de l’Aura), et la lampe à une prise. Jusque là, tout va bien.

Withings Aura 4

Le capteur de sommeil de l’Aura, à disposer sous le matelas

Second étape, l’appairage avec l’iPhone qui se fait en Bluetooth dans un premier temps…et par Wi-Fi « partagé » par la suite, lorsqu’il s’agira de renvoyer des données à l’iPhone. Si l’appairage ne pose aucune difficulté via les paramètres, on note toutefois quelques décrochages une fois dans l’app, la moindre baisse de débit Wi-Fi pouvant conduire à un déraillement de la synchro. Malgré quelques craintes causes par cette relative fragilité de la connexion, il faut toutefois noter que nos nuitées de test n’ont jamais connu le moindre soucis de connexion.

Withings Aura 1

L’Aura synchronise son heure sur celle du smartphone; un sacré atout

L’Aura répond aux gestes…et au smartphone

Après 10 minutes de calibrage du capteur de sommeil (pendant lesquelles il est bien sûr interdit d’utiliser son lit) puis la sélection, via l’app Withings Health Mate, de l’heure de l’alarme – ou des alarmes ainsi que de la durée de la phase de pré-réveil, il est temps de tester l’appareil, c’est à dire…de dormir (ça c’est du test !). A noter que l’affichage de l’heure de l’Aura se synchronise automatiquement avec le smartphone; aucun risque donc d’oublier de régler l’heure…Il suffit de poser la main quelques secondes sur le haut de l’Aura pour que celle-ci commence un programme d’endormissement à base de sons d’ambiance (d’une bonne qualité générale) et d’une lumière rouge-orange dont il est bien sûr possible de moduler le volume et l’intensité lumineuse (toujours grâce à des gestures) Lorsque l’heure du pré-réveil est atteinte, la fonction SmartWakeUp se met en branle : encore des sons d’ambiance (parmi une sélection de 4) et un éclairage spécifique issu des découvertes en luminothérapie sont sensés vous tirer du lit avec douceur et presque, osons le dire, une certaine élégance (parce qu’il est tout sauf élégant que de laisser sa main tâtonner dans le noir pour trouver ce fichu smartphone, smartphone que l’on finit malgré tout par regarder hagard à 5cm des yeux parce qu’on sort à peine du sommeil).

Withings Aura 2

La Withings Aura en mode « endormissement ». L’appareil se contrôle presqu’entièrement « aux gestes », un toucher long sur le dessus pour lancer le programme d’endormissement, une caresse sur le côté pour monter ou baisser le son, de l’autre côté pour l’intensité lumineuse, un double-tap pour tout arrêter

Et la vie de couple ? (Maj)

Un de nos lecteurs nous a fait une remarque pertinente concernant l’intégration du système Aura dans la vie de couple. Est-ce que le capteur n’est pas déboussolé par le fait que deux personnes dorment dans le même lit ? Est-ce que le réveil de l’Aura ne réveille pas l’autre personne à côté de l’utilisateur ? Concernant le capteur de sommeil, il semble vraiment ne prendre en compte que les informations de la personne située au dessus de lui, et rien d’autre. Il faudra juste penser à éteindre l’Aura (si le conjoint(e) est encore dans le lit) pour ne pas fausser les mesures et l’historique de vos phases de sommeil. Au sujet de la fonction strictement réveil de l’Aura en revanche, et de la possibilité que ce dernier réveille les deux personnes dans le lit (et pas seulement celle qui est du côté de l’Aura), disons que l’on se retrouve avec la même problématique qu’un réveil classique. Selon la profondeur du sommeil de votre conjoint(e), et selon aussi l’intensité de la luminosité et du volume sonore, il y aura plus ou moins de « chances » de faire coup double. Quelques réglages et tâtonnements suffisent généralement à éviter les soucis, mais il est certain que le zéro défaut n’est atteint ici que si les deux personnes se réveillent en même temps (ce qui est de moins en moins le cas avec la vie moderne).

Réveil en douceur, réveil en forme

Est-ce que cela marche ? Oui, et même plutôt très bien dans mon cas. Le choc est toutefois rude d’apprendre que l’on a mis une heure à s’endormir, ou que son temps de sommeil est loin d’être suffisant (soit 7 heures au moins). L’app enregistre absolument toutes les données (y compris le rythme cardiaque; la température ou le niveau de bruit dans la pièce), et surtout propose des phases du sommeil bien détaillées ainsi que le temps manquant (car il en manque toujours) pour être vraiment à jour de sa réserve de sommeil réparateur. Un historique permet en outre de consulter l’évolution de son sommeil sur la semaine ou le mois. Certes, l’interface a un peu trop tendance à cumuler les fonctions (Withings Mate sert aussi pour d’autres appareils Withings), mais dans l’ensemble, tout reste assez simple à consulter. Force est de reconnaître aussi que le réveil « doux » de l’Aura est un sacré changement, et que le système permet vraiment de se sentir d’alerte plus vite, sans l’effet « coup de massue » habituel après le tintamarre d’une alarme classique; peut-être est-ce ici un effet placebo issu de ces quelques nuitées de test, mais le fait est que je me suis senti réellement mieux réveillé, tout simplement.

Withings Aura 3

Des courbes épurées mais claires permettent de tout savoir concernant vos phases de sommeil mais aussi la température extérieure, le niveau de bruit ambiant, votre rythme cardiaque, la luminosité, etc…

Conclusion : l’Aura est bien le réveil-matin du 21ème siècle

Elégante, simple à mettre en oeuvre, et surtout efficace, l’Aura de Withings est une réussite, qui étend ses bénéfices à l’un des éléments essentiels de notre vie : le sommeil. Tout n’est pas parfait (connexion sensible via l’app, interface parfois peu claire), mais étant donné les résultats fournis, il est bien difficile de se montrer trop sévère sur la base de ces quelques griefs. De plus, Withings fournit un suivi serré de son produit. Le choix de plusieurs alarmes, absent il y a encore quelques mois, est dorénavant disponible (via l’app). Les gros comme les petits dormeurs savent en tout cas à qui ils peuvent confier leur sommeil réparateur (à partir de 299 euros sur le site d’Amazon). L’Aura est une belle Morphée technologique…

 

8/10

Design

8/10

Performances

8/10

Notre avis

- belle finition
- beau design
- simple à installer
- efficace
- innovant
Pour
Contre
- app parfois peu claire
- quelques soucis de connexion


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

4 commentaires pour cet article :

  1. Très belle phrase de fin.

    • moi, ce qui me dérange dans ces tests, c’est qu’on fait des phrases (c’est la mode dans le journalisme) mais qu’on ne pousse pas le produit dans ses retranchements.

      question qui fâche: comment ça marche quand on vit à deux? est-ce que le réveil agréable de l’un fera le malheur de l’autre?

      autres questions: est-ce qu’on peut mettre ses propres sonneries (j’aime bien les petits oiseaux de mon Philips, je peux l’ajouter?), est-ce que c’est possible de l’intégrer dans la maison connectée (le réveil sonne et fait allumer les lumières Philips Hue, allume la cafetière dans la cuisine avec sa prise connectée et le chauffage en changeant le thermostat Nest, coupe la camera IP de l’entrée parce que j’ai pas envie qu’on me voit à poil sortir du lit…)…

      ça me désole de voir que tout tourne à la publicité ces derniers temps.

      • Frederic L.

        Je comprend le sens de votre critique, mais il s’agit ici d’un réveil 2.0 et si je n’ai pas précisé l’intégration avec les autres appareils domotiques, c’est que tout simplement, ça ne s’intègre pas. On n’en est pas encore là d’ailleurs avec les appareils domotiques; vous ne pouvez pas reprocher ici à l’article l’absence d’un élément qui tient plus du fantasme de l’utilisateur que d’autre chose.

        Concernant la vie de couple et l’Aura, la critique est plus recevable en revanche, mais là encore, si je n’en ai pas parlé, c’est que tout simplement je n’ai pas constaté de problèmes particuliers (ce que j’aurais du signaler, je vous l’accorde).Le système est calibré pour une personne, et les capteurs ne prennent en compte que la moitié du lit; il suffit que l’utilisateur pense à éteindre l’appareil au saut du lit pour ne pas fausser les stats (car le partenaire peut se retrouver sur la partie « avec capteur »à ce moment là). C’est une simple question d’organisation. Pour ce qui est du réveil, il suffit de régler l’intensité lumineuse et le niveau sonore pour ne pas déranger votre conjoint; mais on retrouve cette problématique avec un réveil classique…à mois que le couple ne se réveille ensemble, il n’y a pas de solution optimale (ou faire chambre à part).

        Enfin, non, il ne s’agit bien sûr pas d’un article publicitaire. Le fait que j’ai été pleinement satisfait du produit est le seul élément qui a « dirigé » l’écriture de cet article. Si sous regardez l’historique des tests de KultureGeek, vous remarquerez d’ailleurs que nous ne donnons pas toujours des 8/10. C’est la règle du jeu et ceux qui nous envoient du matériel pour des tests le savent très bien.

        Votre remarque sur le produit et la vie de couple fait sens cependant; je vais donc mettre à jour l’article ;)

  2. Ca vend du rêve, j’ai bien envie de me laisser tenter

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |