Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Google et la Nasa collaborent plus que jamais sur l’ordinateur quantique

Google et la Nasa collaborent plus que jamais sur l’ordinateur quantique

Google et la NASA travaillent main dans la main pour tester et améliorer l’efficience des ordinateurs quantiques, qui représentent sans doute la prochaine révolution informatique (tout au moins pour l’IA ou le traitement sur de très gros volumes de données). La société D-Wave Systems, un fabricant d’ordinateurs quantiques basé en Colombie Britannique, a confirmé le renouvellement de l’accord de collaboration entre Google et la NASA ainsi que l’installation de systèmes D-Waves au centre de recherche de la NASA situé à Ames (Californie). L’information a ensuite été re-confirmée par la NASA et Google dans un communiqué officiel.

Google-NASA

Google utilise et teste des ordinateurs quantiques depuis 2013, date à partir de laquelle le géant de la recherche internet a même créé le Quantum Artificial Intelligence Lab, un laboratoire entièrement dévolu à l’amélioration des IA basées sur des algorithmes d’apprentissage (Machine Learning) et le traitement Big Datas; ces IA logicielles fonctionnent donc aujourd’hui sur des ordinateurs quantiques capables de traiter beaucoup plus de données à la seconde (voire à la milliseconde).

1400514707899916

L’un des deux ordinateurs quantiques D-Waves installé au laboratoire de la NASA

Les scientifiques et ingénieurs de Google, de la NASA et de l’USRA travaillent donc ensemble (et partagent nombre de leurs découvertes) sur deux systèmes 500-qubit D-Waves installés au laboratoire d’Ames. Si les recherches effectuées sont mises dans un « pot commun », l’objectif poursuivi n’est bien sûr pas le même pour tous. Ainsi, Hartmut Neven, le Directeur de l’ingénierie chez Google, ne laisse pas de place à la fantaisie ou aux fantasmes d’une IA compagnon : « Si nous voulons construire un moteur de recherche plus puissant, nous devons mieux comprendre les questions posées et ce qui transite sur le WEB de façon à vous fournir une meilleure réponse. » Pour ceux qui veulent un peu rêver, il reste encore la possibilité que la NASA élabore sa propre IA de typa Hal qui pourrait embarquer pour les prochaines missions vers Mars



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

5 commentaires pour cet article :

  1. Yann Grosjean

    Au delà des applications cité dans cette article, c’est tout un pan de l’informatique qui risque de s’effondrer si les ordinateur quantique gagne en capacité : celui de la cryptographie.
    En effet la sécurité de l’algorithme de cryptage RSA ( très utiliser dans le commerce online ) est basé sur le fait qu’il est aujourd’hui très très long de décomposer de manière polynomial les messages crypté. Pour faire simple, il faut quelque seconde de cryptage de plus pour augmenter le décryptage par brute force de plusieurs centaines, voir milliers d’années. Seulement des mathématiciens ont développés des algorithmes qui, s’il peuvent être lancés sur des ordinateur quantique, seraient capable de déchiffrer n’importe qu’elle message en une poignée de seconde.
    Espéreront juste que cette technologie ne tombe pas entre de mauvaise main.

  2. Tros tard ses déjà tomber entre de movaises main.CIA nsa ou google,toute les info du monde va forcément leur tomber dans les bras !
    Au mieux des pub très cibler,mais il ne faut pas être (débile) leurs savoir va finir dans l’armement dit intellingent ,robotique est compagnie!
    Plus l’humanité avensse dans le savoir plus le monde va mal est sa ses de pire en pire !
    Est un truc qui peu faire sourire voir rire les plus con d’entre nous,skynet existe vraiment,est vous savais quoi se n’est que des industrie,
    Darmemen, evidamen robotique est informatique, qui travaille a construire le robot soldat.
    Alors voilà ses parti mais pas pour faire de l’umanitaire !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |