Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Tests et Reviews [Test] Withings Home : une caméra domotique multi-fonctions, jolie à regarder et simple à utiliser

[Test] Withings Home : une caméra domotique multi-fonctions, jolie à regarder et simple à utiliser

Pouvoir accéder n’importe où aux images en temps réel d’une des pièces de sa maison, même de nuit, surveiller à distance le bébé qui dort à côté et contrôler précisément la qualité de l’air environnant sont quelques unes des multiples fonctions (et des promesses) de la Withings Home, qui peut se targuer en plus d’être l’une des caméras connectées les plus élégantes du marché. Ce pari d’un appareil multifonctions et qui reste simple à utiliser est-il pleinement tenu par Withings ?

WithingsHome 1

Le support concave du Withings Home permet de placer le capteur dans toutes les directions 

Un bel appareil domotique…

Alors que nombre d’objets connectés destinés à la maison tentent de jouer la carte de la discrétion maximale, la Withings Home est conçue avant tout comme un bel objet, qui pourra sans peine trôner sur l’un des meubles du salon ou dans une chambre d’enfant (pour sa fonction Babyphone). Cette petite caméra se présente sous la forme d’un petit cylindre (87 x 75 x 75 mm) surmonté d’une grille de haut-parleurs et doté d’un aimant à sa base qui permet de l’accrocher fermement à n’importe quelle surface métallique (ou sur son support dédié). La coque en bois amovible qui cercle la Withings, outre son élégance raffinée, peut aussi servir à recouvrir le capteur lorsqu’on ne souhaite pas être dérangé.

WithingsHome0845

La Home est discrète et élégante : même votre chat ne la remarquera pas

WithingsHome0855

La Withings Home est aimantée sur sa partie basse, et peut ainsi être fermement rattachée a son support concave métallique

…extrêmement simple à configurer

L’installation de le Withings Home ne saurait être plus simple; après avoir téléchargé l’application compagnon Withings Home seulement présente sur iOS (la compatibilité Apple Watch est assurée), il suffit d’apairer l’appareil avec le smartphone via une connexion Bluetooth et de sélectionner le partage Wi-Fi qui permet d’éviter la saisie fastidieuse du mot de passe de votre réseau (il est aussi possible d’utiliser un câble Ethernet). On ne peut pas faire plus simple: en deux minutes, la Withings Home est fonctionnelle !

Une surveillance vidéo performante mais…

Intéressons-nous d’abord à fonction la plus importante de la Withings Home : la surveillance vidéo et sonore. La caméra intégrée à la Home enregistre en 1080p (en 30 im/s) et se voit dotée d’un grand angle de 135° (idéal pour « embrasser » toute une pièce en plaçant la Withings dans l’un des coins); elle peut aussi fonctionner la nuit grâce à son équipement infrarouge. Le moindre mouvement ou bruit active l’enregistrement et il faut reconnaître que la sensibilité des capteurs intégrés est étonnante puisque le simple déplacement d’une ombre est détecté ! Il en va de même pour l’environnement sonore, et l’on constate même que l’algorithme est capable de faire le distingo entre le bruit répété d’une horloge murale et un autre son; dans le premier cas, il n’y aura pas d’envoi de notifications, ce qui est un très bon point.

WithingsHome0869

L’historique des évènements en un clin d’oeil

WithingsHome0872

Chaque séquence peut être visualisée à part, sauvegardée ou supprimée

…attention à la sensibilité du capteur

Il est bien sûr possible de régler la sensibilité de la détection des mouvements et du son – si l’on ne veut pas que le moindre souffle d’air déclenche une notification – et l’on peut aussi paramétrer les notifications elles-même (pour autoriser l’enregistrement et la mise en historique tout en bloquant les notifs par exemple). Les séquences enregistrées sont directement renvoyées à l’app du smartphone où l’on pourra alors les consulter dans un historique simplifié de la journée. Cette page d’historique affiche chaque enregistrement selon les différents types de détection (bruit, mouvement ou mauvaise qualité de l’air); l’image en haut de l’écran représente l’affichage en temps réel de la Withings Home. Très original aussi, la possibilité de consulter les dernières 24h dans un mode Résumé Timelapse (accéléré).

Si la surveillance fonctionne sans accroc, il est plus que dommage de ne pas pouvoir consulter les enregistrements ailleurs que sur son smartphone. On imagine pas dans ces conditions que la Withings puisse servir dans des environnements professionnels, où la possibilité d’analyser des vidéos en plein écran est la base de tout système de surveillance vidéo. Pour ceux qui ne peuvent se satisfaire des deux jours de stockage autorisés en standard, Il reste toujours possible de stocker les vidéos dans un cloud géré par Withings, mais il en coûtera alors le prix d’un abonnement, plutôt cher (7,95 € pour 7 jours, ou 19,95 € pour 30 jours).

WithingsHome0870

Le paramétrage est on ne peut plus simple…

WithingsHome0868

Toutes les fonctions sont réunies sur un seul écran (ici en bas)

Push to Talk, BabyPhone : des fonctions « sonores » perfectibles

Si les capteurs du Withings Home font des merveilles, on ne peut pas en dire autant de la qualité des sons restitués, qu’il s‘agisse de ceux que l’on peut transmettre du smartphone vers la Withings grâce à la fonction Push-to-talk ou bien des sons transmis pendant l’usage de la fonction BabyPhone (surveillance du bébé). Dans tous les cas de figure, l’environnement sonore est tellement compressé qu’on a souvent du mal à distinguer ce dont il s’agit; dans le cas de la surveillance d’un nourrisson il y a donc le risque que l’on fasse mal la distinction entre un bruit anodin fait par l’enfant pendant son sommeil et un autre son qui réclamerait plus d’attention. Heureusement, cette fonction BabyPhone est aussi enrichie d’un mode berceuse tandis que la base lumineuse peut servir de veilleuse.

withings-home-berceuse

La Withings Home peut aussi servir de BabyPhone, de veilleuse et de berceuse (et tout cela à la fois !)

L’analyseur d’air : la fonction qui fait la différence

La Withings Home a un atout de taille par rapport à la grande majorité des caméras connectées du marché : son analyseur d’air (ou plus techniquement de COV – Composés Organiques Volatiles), qui s’avère en plus réellement très précis. La mesure utilisée par le capteur est le ppm (nombre de Particules Par Millions) : au delà d’un certain chiffre (généralement aux alentours de 1000/1200 ppm), le système estime que l’air n’est plus « sain » et vous envoi une notification. Voilà une fonction bien pratique, et qui peut nous avertir du moment où il convient d’aérer un peu une cuisine par exemple…Il est possible de consulter l’historique des COV via l’app, présenté sous la forme d’un graphe.

WithingsHome0867

Une belle courbe…

En conclusion : un pari presque tenu

Elegante, réellement multi-fonctions, très simple à configurer et à utiliser, la Withings Home réussit presque son pari d’être la véritable première « cam «  domotique réellement multi-usages; « presque », car le fait de ne pas pouvoir librement consulter les vidéos sur son ordinateur ou bien encore la faible qualité de la restitution sonore nuisent un peu à un tableau d’ensemble…qui reste au final très réussi. Si l’on s’en tient à notre expérience du produit, il semble aussi que Withings a corrigé les quelques problèmes d’instabilité logicielle qui lui étaient reprochés. Withings a aussi promis de futures mises à jour pour enrichir les usages de sa petite caméra, ce qui est de bon augure pour ce concept séduisant, pas trop cher (149 euros sur Amazon) , et qui met la technologie domotique à portée de tous et de toutes.

 
8/10

- facilité d'installation - facilité d'utilisation - bonne qualité vidéo - le mode résumé Timelapse - un vrai multifonctions - élégante - la base aimantée

- pas de consultation sur ordinateur - son trop compressé - cloud trop cher



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

3 commentaires pour cet article :

  1. Le design se rapproche beaucoup de la Netatmo quand même, puis la dernière est vraiment de très très très bonne qualité sans être plus chèr, vous devriez regarder ;)

    • On sent le fanboy ;).
      C’est plutôt netatmo qui a copié puisque la welcome est sortie presque 1 an après.
      La netatmo est à 190 contre 150 pour la withings.

      Et pour avoir testé les 2, la netatmo a un usage très différent: elle se met juste devant l’entrée pour détecter qui entre ou sort… et c’est à peu près tout !
      Donc il en faut une devant chaque entrée d’une pièce qu’on veut surveiller.

  2. Bonjour, pourriez vous tester des smartphones tels que le Samsung Galaxy Grand Prime ou le Huawei Ascend Y550/Y330 ?

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |