Tendances : iOS 10HololensiPhone 7Apple WatchWindows 10Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes La NSA et d’autres ont essayé d’espionner les utilisateurs d’Android via le Google Play

La NSA et d’autres ont essayé d’espionner les utilisateurs d’Android via le Google Play

Les services de renseignements font tout pour espionner les utilisateurs à leur insu afin de récolter un maximum d’informations. Les services de 5 pays (États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Nouvelle-Zélande et Australie) ont rejoint leur force pour tenter de s’attaquer au Google Play (la boutique d’applications d’Android) et le Samsung Store (disponible pour les utilisateurs avec un terminal Samsung). La révélation a été faite grâce à des documents publiés par The Intercept et le média canadien CBC News.

Securite Internet

L’objectif des ces services (surnommés les « Five Eyes » (Cinq yeux)) était de renforcer la surveillance des smartphones grâce à des logiciels espions implantés sur le Google Play. Le projet s’appelait Irritant Horn, il remonte à 2011. À cette époque, les Five Eyes prévoyaient d’intercepter les connexions qui s’effectuaient entre le Google Play et l’utilisateur sous Android (une attaque man-in-the-middle des plus classiques). Avec ce type d’attaque, la NSA et les autres services pouvaient intercepter les informations de l’utilisateur sans qu’il ne soit au courant.

Selon The Intercept, les agences s’inquiétaient de la possibilité d’un « autre Printemps arabe » et de la contagion des mouvements populaires. Elles s’intéressaient surtout à l’Afrique, en particulier le Sénégal, le Soudan et le Congo, mais elles visaient également les boutiques d’applications de la France, de Cuba, du Maroc, de la Suisse, des Bahamas, des Pays-Bas et de la Russie.

Des failles avaient été trouvées dans UC Browser, une application du géant chinois Alibaba populaire en Chine et en Inde qui a été installée par 500 millions d’utilisateurs. D’après CBC News, les analystes ont découvert qu’une armée étrangère utilisait UC Browser pour communiquer discrètement sur ses opérations dans des pays occidentaux.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

3 commentaires pour cet article :

  1. Ferait mieux de developer le prochain « candy crush » avec un petit cheval de troie dedans.

    ou passer un accord financier avec king (plus simple ;)) et autres devs de jeux populaire…

  2. et que dit Mr Stallman ??? hu hu

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict - Meilleur vpn .net

© 2012-2016 i2CMedia Ltd. | A propos |