Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires L’imprimante 3d échappe à la redevance sur la copie privée

L’imprimante 3d échappe à la redevance sur la copie privée

C’est à l’occasion des débats sur le projet de loi Macron que les sénateurs se sont ravisés concernant la redevance pour la joie privée appliquée aux imprimantes 3D. La redevance, qui vise à « compenser le préjudice subi par les ayants droit, compte tenu des facultés de copies ouvertes aux personnes physiques », ne sera donc pas appliquée, ce qui a fait bondir de son siège le sénateur Richard Yung, co-auteur de l’amendement, qui a déclaré avec emphase que  » désormais, on peut maintenant installer chez soi des imprimantes qui coûtent entre 500 euros et 1 500 euros et permettent, grâce à l’achat, voire au piratage d’un logiciel, de fabriquer pratiquement tout objet matériel dans sa cuisine ou son salon ! ».

Impression 3D, scan 3D et même "fax" : la divine Zeus fait vraiment tout

La majorité des sénateurs se sont pourtant opposés à ce projet d’amendement très controversé, avec une certaine logique par ailleurs puisque le sénateur UMP François Pillet a estimé que « par nature, les œuvres d’art matérielles sont exclues de l’autorisation légale de copie privée.« ; En d’autres termes, chez, soi, il est encore autorisé de faire la copie d’un Picasso, tant qu’il ne nous vient pas l’envie de le vendre dans une galerie d’art. Idem concernant les objets manufacturés.

M30-Micro-imprimante 3D

Bref, l’amendement qui avait fait tant couler d’encre est enterré, et il n’est pas certain que beaucoup de consommateurs regrettent ce qui s’annonçait comme une énième taxe pesant sur un produit spécifique, comme si la TVA ne pesait déjà pas assez de tout son poids dans la facture finale…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |