Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet L’Europe accuse formellement Google d’abus de position dominante

L’Europe accuse formellement Google d’abus de position dominante

La Commission européenne vient donc de faire tomber le couperet (attendu) et a envoyé à Google une « communication de griefs« , ce qui correspond à une accusation formelle, ici d’abus de position dominante. Le géant de l’internet n’a pas encore répondu à ce coup dur, mais l’on peut penser que les avocats de Google planchent déjà sur les parades juridiques possibles afin d’éviter le scénario catastrophe, c’est à dire une amende qui dans le pire des cas pourrait correspondre à 10% du chiffre d’affaires annuel du groupe.

commission_europeenne

Malgré la multiplication des plaintes à son encontre et une position dominante de près de 80% au niveau mondial (sur les moteurs de recherche), c’est étonnamment la toute première fois que Google se retrouve accusé d’enfreindre les lois anti-trust, l’enquête de la FTC américaine ayant abouti à un abandon des poursuites fautes de preuves suffisantes. Comme une mauvaise nouvelle arrive rarement seule, Bruxelles a aussi annoncé ce mercredi qu’il lançait une enquête au sujet d’Android, le système mobile de Google.

Cette décision européenne, une première donc pour Google, fait aussi des heureux : la trentaine de plaignants qui avaient porté le dossier auprès des instances de régulation de la concurrence, des plaignants parmi lesquels on trouve quelques noms célèbres, dont celui de Microsoft. Google a encore 2 mois pour trouver les réponses appropriées, avant une audition par la Commission qui devrait être fixée à la fin de cette année. Même si un accord négocié est toujours possible, la position de la nouvelle Commission ne semble pas pressée d’accepter des « efforts » à minima; en d’autres termes, Google va sans doute devoir changer ses pratiques ou payer une note particulièrement salée. Malgré tout, Bruxelles n’irait pas jusqu’à demander un démantèlement du géant américain, préférant limiter ses efforts sur une modification du fonctionnement du moteur de recherche.

.

Sourcelemonde


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |