Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo Accord DeNA – Nintendo : Iwata tente de rassurer sur le contenu des jeux mobiles

Accord DeNA – Nintendo : Iwata tente de rassurer sur le contenu des jeux mobiles

Suite à l’annonce surprise de l’accord passé entre Nintendo et DeNA, accord visant à produire des jeux mobiles basés sur certaines licences fortes de l’éditeur japonais, les réactions les plus contrastées (et souvent assez vives) se sont répandues sur la toile. Entre ceux qui craignent de voir les licences de Nintendo « dégradées » par le passage sur mobile (Iwata a pourtant bien précisé qu’il n’y aurait pas de portage de jeux consoles), et ceux qui estiment que le choix de Nintendo est logique et qu’il n’était plus possible de se passer de l’immense marché mobile, les passes d’arme ont été nombreuses sur les forums. Si l’on rajoute à ça l’explosion du cours de l’action de Nintendo, portée par des investisseurs alléchés par le filon du free-to-play, c’est peu dire que l’accord entre DeNA et Nintendo aura fait l’effet d’un petit séisme.

Nintendo Mario iPad

Afin de calmer tout ce petit monde, c’est Iwata en personne qui s’est porté volontaire pour préciser les contours de ce deal sans doute capitale pour l’avenir de la firme japonaise. Et première demi-surprise, Iwata prise bien que les jeux seront entièrement conçus et développés par Nintendo, DeNA ne s’occupant que de la partie serveurs et « services » liés, une façon courtoise de parler du système de paiement in-app sans doute rattaché à ces jeux. Concernant justement le système économique privilégié, Iwata tente là encore de rassurer…sans vraiment y parvenir tout à fait, préférant parler de modèle « free-to-start » pour ses prochains jeux mobiles : « Le modèle « Free-to-Start » est donc naturellement un modèle que nous allons envisager. En revanche, et cela concerne aussi le monde des applications pour smartphones, le modèle économique change perpétuellement. Par conséquent, pour chaque titre, nous nous concerterons avec DeNA afin de déterminer le moyen de paiement le plus approprié. »

Bref, le free-to-play semble tout de même privilégié, même si Iwata se dit bien sûr soucieux de ne pas « causer du tord à l’image de marque de Nintendo« , rajoutant même qu’ « il est bien plus important pour nous de tout faire pour que le plus de gens possible à travers le monde jouent avec les applications Nintendo que de chercher le système de paiement qui rapportera le plus d’argent« . On pourra vérifier ces bonnes intentions avec les tous premiers jeux issus de cet accord étonnant et en même temps d’une logique implacable.

 



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |