Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Jeux vidéo No Man’s Sky offrira un univers de 18 trillions de planètes (c’est beaucoup)

No Man’s Sky offrira un univers de 18 trillions de planètes (c’est beaucoup)

No Man’s Sky est sans doute l’un des jeux les plus fascinants qui soit. Développé par une petite équipe de 4 développeurs indépendants réunis sous la bannière d’Hello Games, le titre met le joueur dans la peau d’un explorateur de l’espace qui doit visiter quelques unes des 18 trillions de planètes qui composent cet univers. Vous avez bien lu : 18 trillions, soit 18 000 000 000 000 000 000. Pour le dire autrement, même en ne passant qu’une seule seconde sur chacune de ces planètes, il faudrait près de 5 milliards d’années pour toutes les visiter.

th_no-mans-sky-game-informer-centre-universe

Le plus incroyable est bien que chaque planète a son éco-système propre et peut-être entièrement parcourue de long en large. Comme on s’en doute, pour obtenir un jeu de cette envergure (l’univers dans un jeu vidéo en quelque sorte), il a fallu générer l’ensemble des objets , astres et animaux de cette immensité par le biais d’algorithmes procéduraux, qui sont un peu au code ce que l’ADN est à la biologie : une brique qui peut se développer d’elle même en de multiples formes à partir d’équations plus ou moins complexes. Selon les créateurs du titre, le jeu aurait été conçu de façon procédurale à partir de « scratch », dès la conception, ce qui en fait sans aucun doute l’un des tous premiers jeux entièrement basé sur ce principe.

Le jeu s’étant développé « de lui-même » à partir de ces codes de base, les développeurs sont maintenant confrontés à une forme de « monstruosité » qui a échappé à tout contrôle. Comme il faut bien vérifier la cohérence des systèmes solaires générés, que la faune, la flore et le reste s’imbriquent de façon harmonieuse et que les mêmes types d’organismes ne se répètent pas trop, les développeurs ont même créé un logiciel-robot qui parcourt cet univers de long en large, et va piocher au hasard de ses rencontres des clichés des planètes et des organismes vivants qui l’habitent (quand il y a des organismes).

th_nomanssky1208-610

La « carte » de navigation galactique est particulièrement élégante 

La beauté de certains lieux est proprement saisissante et suffirait à justifier un titre entièrement basé sur la seule exploration, mais les développeurs ont bien confirmé qu’il y aura une histoire, des aliens ennemis, et même des batailles de vaisseaux spatiaux. Plus intéressant encore, les rumeurs font état d’une possible adaptation pour le Morpheus, le casque de réalité virtuelle de Sony. L’immersion promet d’être intense. Ce jeu très attendu sortira normalement en fin d’année sur PC et PS4. L’univers profond est à portée de main…

Sourcepolygon


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

3 commentaires pour cet article :

  1. Des trillions en français
    Millions, milliard, billion, billiard, billion, trillion…

    Et merci pour l’autorefresh des pages (ironique)

    • Frederic L.

      Merci pour la précision; j’ai tendance à raisonner avec les unités de mesure anglo-saxonnes à force de ne lire pratiquement que des sources en anglais. Un quintillion correspond à 10 puissance 30 par chez nous, et non 10 puissance 18.

  2. Newboy2007

    18 000 000 000 000 000 000 secondes chez moi ça fait 570 milliards d’années et non 5 ;)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |