Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes Kindle Unlimited : Fleur Pellerin déclare l’offre d’Amazon illégale

Kindle Unlimited : Fleur Pellerin déclare l’offre d’Amazon illégale

Amazon va devoir revoir complètement sa copie en France; son offre Kindle Unlimited, qui offre un accès illimité à 20 000 ouvrages contre 7 euros par mois, ne respecterait pas la loi sur le prix unique du livre, une spécificité française qui donne tout pouvoir à l’éditeur de fixer lui même le tarif de ses ouvrages, et qui bien sûr rentre en contradiction flagrante avec le système d’abonnement prévu par Amazon. En conséquence, et comme l’a déclaré la Ministre de la Culture et de la Communication Fleur Pellerin, « Amazon va devoir mettre son offre Kindle Unlimited en conformité avec la loi« .

Kindle Unlimited

Le géant de la distribution en ligne a maintenant trois mois pour faire une contre-offre qui soit respectueuse du cadre légal français, ou devra plus simplement abandonner son système d’abonnement. Lors de l’annonce du service Kindle Unlimited à la fin de l’année 2014, la Société des gens de Lettres avait rué dans les brancards, estimant que la proposition d’Amazon « ne semblait pas respecter le principe d’une juste rémunération de l’ensemble des acteurs de l’édition, notamment des auteurs« .`

Fleur Pellerin

Ce revers cuisant pour Amazon est à mettre en relief avec la situation américaine, radicalement différente (voire opposée sur le sujet), puisqu’Amazon, pourtant en situation ultra-dominante sur la vente de livres numériques aux Etats Unis, a pu faire condamner Apple parce que ce dernier avait justement essayé de mettre en place un cadre d’agence permettant aux éditeurs de fixer le prix de leurs ouvrages, ce qui allait contre les intérêts et les méthodes de ventes « en gros » d’Amazon – qui achète à prix cassé aux éditeurs afin de proposer les prix les plus bas, quitte à mettre sur la paille quantité d’éditeurs et surtout d’auteurs qui n’arrivent plus à dégager une marge suffisante dans ce contexte de prix « low-cost ». Intérêts des consommateurs d’un côté, intérêts des éditeurs et des auteurs de l’autre; la loi française rappelle à Amazon le distinguo entre ces deux modèles du marché de l’édition.

Sourcelatribune


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |