Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Sony pourrait abandonner ses divisions téléviseurs et mobiles

Sony pourrait abandonner ses divisions téléviseurs et mobiles

Sony est dans le rouge; et cela fait plusieurs trimestres/années que cela dure. Au début de l’année 2014, le fabricant se décidait à vendre ses gammes Vaio, lourdement déficitaires, à un fonds d’investissement japonais. Malgré des produits intéressants, les ordinateurs design de la marque ne séduisaient plus dans un contexte de commodisation totale de l’informatique personnelle.

Sony Logo

Malgré ces coupes successives et des licenciements massifs, le fabricant ne parvient toujours pas à équilibrer ses comptes, même si la branche Playstation connaît un succès incontestable, avec près de 18 millions de PS4 écoulées depuis son lancement et une place de leader que Microsoft ne parvient pas vraiment à menacer avec sa Xbox One.

th_sony-a7-ii-3

Si cela continue,il ne restera plus à Sony que la photographie (ici le dernier A7)…

Malheureusement donc, le navire Sony est toujours situé en plein coeur d’une tempête économique, et l’année fiscale qui doit se terminer à la fin mars devrait se solder par des pertes de 2 milliards de dollars, soit tout de même un véritable gouffre qui ne semble jamais devoir se combler. Face à cette incapacité à redresser la barre, l’actuel Pdg du groupe, Kazuo Hirai, serait sur le point de prendre une décision radicale en se séparant de deux autres divisions qui prennent l’eau : les téléviseurs et les mobiles. Ce serait bien entendu un véritable coup de tonnerre et surtout cela aurait pour effet de transformer Sony en tout autre chose que l’entreprise globale et couvrant tous les secteurs de l’électronique grand public qu’elle s’était attachée à être ces 20 dernières années.

PS4

…et la PS4.

Exit donc les Xperia ou les gammes d’écrans XReality; ces produits, tout bons qu’ils soient, sont concurrencés aujourd’hui par des fabricants offrant des niveaux de prestation et de finition très proches de ceux du géant japonais, qui réduisent de facto la marge de manoeuvre d’une société qui ne peut plus seulement se vendre sur la notoriété de sa marque. Il resterait donc à Sony le jeu vidéo et la photographie, deux domaines en effet où la société arrive assez largement à dominer la concurrence avec des produits souvent innovants et à la pointe technologique; on serait alors loin des prétentions initiales d’une entreprise qui souhaitait couvrir tout le secteur de l’électronique et de l’informatique grand public. Très loin.

 



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |