Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Sony explose son record de ventes en ligne grâce au film The Interview

Sony explose son record de ventes en ligne grâce au film The Interview

C’était à prévoir. Quelques jours à peine après la disponibilité du film évènement The Interview sur les plateformes Youtube, Xbox Live et Crackle (une filiale de Sony), un cadre de l’entreprise japonaises aurait déclaré en « off » que les ventes globales sur ces trois plateformes avaient atteint les 15 millions de dollars de recette pour plus de deux millions de téléchargements ou locations, ce qui constituerait au passage le record absolu de vente en ligne pour Sony (et pas seulement reporté au nombre de jours de vente, ce qui est encore plus fort).

th_the-interview---sony-pictures-136394749115503901-141202113507

Ce succès attendu risque de connaître un nouveau effet de boost après la mise à disposition du film sur iTunes, Apple ayant changé d’avis après avoir initialement refusé de distribuer le film dans un contexte il est vrai assez tendu. Apple a t-il eu des gages de Sony concernant la sécurité ? Obama a t-il joué de son influence pour « forcer » la main d’Apple alors que les rumeurs faisaient justement état de pressions de la Maison Blanche pour obtenir l’accord de distribution du californien ? Nul ne le sait, mais tout le monde sait en revanche que le film, dont le budget de production global avait été évalué à 80 millions de dollars, pourrait finalement se sauver du naufrage économique auquel il était destiné grâce aux ventes en ligne, ce qui pourrait au passage constituer un signal fort pour ce genre de distribution directe, loin du schéma classique de la chronologie des médias.

Le film The Interview n’est pour l’instant disponible que sur les plateformes de vente américaines, au tarif de 14,99 dollars (ou 5,99 à la location).



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

2 commentaires pour cet article :

  1. Finalement, ce n’était qu’un immense coup de pub, sur le dos de la Corée du Nord. Drôle de manière de commencer la première cyberguerre mondiale.

    • Je doute franchement que cela ait été un coup de pub au départ vu les implications pour Sony Pictures (qui n’a plié que face à la volonté de la Maison Blanche). Que les services marketing de Sony s’appuient là dessus pour ensuite tenter de sauver ce qui peut l’être, c’est autre chose…

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |