Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Firefox 34 fait du bien à la part de marché de Yahoo! aux Etats-Unis

Firefox 34 fait du bien à la part de marché de Yahoo! aux Etats-Unis

En décidant de changer de moteur de recherche par défaut sous la dernière version de Firefox (34 du nom), la société Mozilla est peut-être en train de bouger un peu les lignes des moteurs de recherche sur le marché américain. Yahoo! remplace donc (par défaut) Google Search sur Firefox 34, et cette simple modification a déjà une incidence très forte sur les parts de marchés respectives des différents moteurs. Google Search, qui occupait plus de 80% de parts de marché sur Firefox avant la dernière mouture, n’occupe plus désormais « que » 63% désormais sur Firefox 34, une baisse de 19 points de pourcentage en très peu de temps et qui pourrait aussi bientôt toucher l’Europe puisque Mozilla aurait décidé d’effectuer le même changement de moteur sur le vieux continent.

th_parts-de-marche-moteurs-us-11-2014

Qui dit baisse d’un côté dit augmentation de l’autre. La chute de Google Search sur Firefox contribue à faire progresser Yahoo! de 20 points de pourcentage, ce dernier passant de 9,6% de Pdm à près de 30%. Cette évolution de parts de marché très franche suite à une simple modification du moteur par défaut bat largement en brèche l’idée que Google Search serait devenu ultra-dominant grâce aux seules qualités de ses algorithmes. Qu’en sera t-il lorsque, comme l’indique de façon très persistante la rumeur, iOS proposera Yahoo! ou Bing par défaut sur le Safari des iPhone ou des iPad, et alors même qu’à nouveau iOS regagne rapidement des parts de marchés (grâce à l’iPhone 6) ? Google pourrait bien être victime ici des intérêts cumulés et bien compris de ses adversaires. Devenu très (trop) puissant, le géant du web fait maintenant l’unanimité … contre lui.

Le soucis  pour Google est bien qu’il existe encore une concurrence forte sur les navigateurs (Chrome n’a pas le poids d’Internet Explorer dans les années 90 et Safari prend des parts rapidement) et qu’au niveau des OS, que ceux-ci soient orientés desktop ou mobiles, la concurrence reste bien présente. Android a beau être ultra-dominant, la part de son principal adversaire (iOS) est beaucoup plus importante que ne l’était celle des Mac contre les PCs. Sans remettre en cause sa domination globale, les changements de moteur par défaut sur des navigateurs aussi puissants que Firefox ou des OS aussi influents encore que Windows (Desktop) ou iOS peuvent largement impacter sur les parts de Google dans la recherche. La seule question qui reste est : jusqu’à quel point ?

Sourcezdnet


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |