Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Alexandre Grothendieck : disparition de l’un des plus grands génies des mathématiques

Alexandre Grothendieck : disparition de l’un des plus grands génies des mathématiques

Il n’était pas juste un mathématicien de talent de plus. Alexandre Grothendieck, l’homme qui vient de mourir seul et reclus dans un petit village de l’Ariège, était considéré comme l’un des plus grands génies de tous les temps, un génie qui s’est cependant effacé devant les convictions morales profondes de l’individu.

La légende de Grothendieck commence lorsque le jeune mathématicien, reconnu très tôt comme un talent très prometteur, se rapproche de Jean Dieudonné et de Laurent Schwartz pour effectuer sa thèse de mathématique. A l’époque, les deux éminents mathématiciens (Schwartz a reçu la médaille Fields en 1950) n’arrivent pas à résoudre 14 problèmes liés à l’analyse fonctionnelle, tant et si bien qu’ils proposent à Grothendieck de travailler sur quelques-uns de ces cas retords pour préparer sa thèse; après tout, le jeune homme brillant arrivera peut-être à dénouer quelques fils de ces équations insolubles…

th_web_grothendieck-469x239

Alexandre Grothendieck, au centre

Mais Grothendieck va faire beaucoup plus: seulement un an après le début de sa thèse, il revient devant le jury avec la résolution des 14 problèmes et 6 thèses en poche, au choix des correcteurs. Ce coup d’éclat stupéfiant fit rentrer instantanément Grothendieck au panthéon du panthéon des mathématiques. Après avoir travaillé sur l’analyse fonctionnelle, Grothendick se pencha sur la géométrie algébrique, un domaine pointu des mathématiques qu’il révolutionna une fois encore. En 1966, la Médaille Fiels lui fut accordé, mais le génie français refusa d’aller chercher son trophée en raison de ses engagements politiques.

Quelques années plus tard, alors qu’il est l’un des membres fondateurs de l’IHES (Institut des Hautes Etudes Scientifiques), il démissionne de son poste lorsqu’il apprend que l’institut est financé en partie par le DRET, un organisme qui fait parti de l’armée. Pacifiste et Ecologiste convaincu, Grothendieck se retire de toute activité publique en 1990, une hibernation qui n’aura pris fin qu’avec l’annonce de sa mort.

Alexandre Grothendieck laisse derrière lui un héritage de 20 000 feuillets de travaux encore inexplorés, et au vu de la sur-puissance d’abstraction de ce véritable génie absolu, il y a de fortes chances que de fabuleux trésors d’analyse se trouvent enfouis dans cette épaisse documentation…si tant est que quelqu’un soit capable d’en déchiffrer la teneur…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |