Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science OPRA : une prothèse directement contrôlée par le système nerveux

OPRA : une prothèse directement contrôlée par le système nerveux

Les prothèses pilotées par les mouvements des muscles à proximité ne sont pas une nouveauté. Ainsi certaines prothèses d’avant-bras permettent aujourd’hui une préhension grâce à la contraction des muscles de l’épaule par exemple, et l’on commence à avoir des avancées identiques pour les prothèses de la jambe actionnées en partie par des muscles de la cuisse.

Si ces techniques sont relativement efficaces, il n »en reste pas moins qu’elles sont aussi imparfaites : le temps de réaction est assez long, et surtout le fait que ce soient des contractions musculaires qui actionnent la prothèse oblige le patient à se positionner parfois d’une façon peu naturelle face à un objet, ce qui a souvent pour conséquence de rendre la saisie de l’objet encore plus problématique.


Des chercheurs de la Chalmers University (Etats-Unis) ont sans doute trouvé la parade sous la forme d’une prothèse directement rattachée à des micro-électrodes implantées sur le système nerveux, un procédé baptisé OPRA (Prosthetic control using implanted electrodes and osseointegration).

Le contrôle ne se fait donc plus cette fois à partir de la contraction musculaire mesurée à la surface de la peau, mais par le biais des indications quasi immédiates du système nerveux. Le résultat ? Une prothèse devenue presque aussi « réactive » qu’un véritable bras en chair et en os, une précision accrue dans les gestes (il est possible de saisir un objet en plein vol), et sans que l’utilisateur ne ressente le besoins de modifier sa posture pour arriver au résultat souhaité.

C’est réellement impressionnant, et laisse songeur sur le niveau que pourront atteindre les prothèses dans 10 ou 20 ans. A ce rythme d’évolution technologique, il y a des raisons de penser qu’un jour, les faux-membres seront un jour plus agiles, résistants et précis que leurs homologues biologiques.

Sourceengadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |