Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires [IDF 2014] big data et mobilité : Intel s’éloigne du PC

[IDF 2014] big data et mobilité : Intel s’éloigne du PC

Le fondeur Intel, autrefois connu avant tout et seulement pour ses processeurs, est en train d’opérer une mue historique, dans un secteur technologique lui même bousculé par l’arrivée de l’informatique ultra-mobile et des objets connectés. Preuve de ce revirement très loin du champ historique de la marque, c’est accompagné du représentant de Fossil, une marque de vêtement et de d’accessoires (notamment de jolies montres assez ludiques) que Brian Krzanich a lancé l’IDF 2014.

La première annonce concerne un Pc…miniature, Edison, de la taille d’une carte mémoire et déjà mis en vente à 50 dollars. Mais Krzanich souhaite aller plus loin que quelques inventions ou coups de forces technologiques; il veut installer son entreprise aux deux bouts de ce que sera l’informatique de demain, c’est à dire les objets connecté et les ultra mobiles d’un côté, et le big data de l’autre, soit des serveurs à même de gérer et de traiter les fluxs massifs d’informations de toutes sortes qui seront générés par cette nouvelle informatique connectée en permanence.

th_intel-idf-2_w_600

Intel annonce donc des partenariats en cours avec des acteurs de la santé, très pourvoyeurs en données massives, tels que des instituts de recherche, des centres de formation, des chercheurs en génétique, etc…. En visant la gestion de zetaoctets à l’horizon 2020, Intel promet que le séquençage d’un génome ne prendra pas plus d’une journée, à peine. Avant d’en arriver à cette phase ultime, Intel propose déjà A-Wear (Analytics for wearables), un SDK à destination des développeurs, qui doit leur permettre de créer des applications gérant les flux de données des appareils ultra-mobiles.

Un peu perdu au milieu de cette stratégie bien exposée, l’annonce des processeurs Core M, qui vont équiper les futures tablettes (sous Android pour la plupart) est venue rappeler à tous qu’Intel était bien avant tout un fabricant de puces.
Pour ceux qui auraient encore quelques doutes, la présentation (rapide) de la prochaine architecture Skylake, basée elle est aussi sur une finesse de gravure de 14 nm et attendue pour le second semestre de 2015, confirme que le fabricant américain reste un redoutable créateur de processeurs. Dernier point notable de cette conférence d’ouverture, l’absence presque totale de Microsoft, comme si Intel se projetait déjà vers un marché où les acteurs dominants ne sont plus issus du monde PC.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |