Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science La NASA fabrique la fusée la plus puissante du monde pour un futur voyage vers Mars

La NASA fabrique la fusée la plus puissante du monde pour un futur voyage vers Mars

Le voyage vers Mars n’est encore qu’une utopie, mais les ingénieurs de la NASA pourraient accélérer franchement le calendrier (encore flou) qui doit nous mener vers la planète rouge grâce aux futurs essais prévus du Space Launch System (ou SLS), une fusée lanceur qui une fois terminée devrait être la plus puissante jamais réalisée.

Dépassant en hauteur la fusée Saturn V, plus puissante de 20% (grâce à un mélange d’hydrogène liquide et d’oxygène), le SLS est prévu pour subir ses premiers tests réels en 2018, l’objectif final étant le lancement pour Mars qui devrait intervenir (si tout va bien) en 2030. Une fois Mars atteint, la NASA n’exclut pas de se lancer vers l’exploration d’autres planètes comme Saturne ou Jupiter. Le projet est devenu stratégique pour des américains qui ont perdu la capacité d’envoyer des astronautes dans l’espace, et qui en sont même réduits à louer les services de la fusée russe Soyouz.

th_9785483063_cbbf0cc58e_k_verge_super_wide

Test de l’un des moteurs du SLS

Les avancées de Space X devraient certes redonner une certaine indépendance spatiale aux Etats-Unis (mais seulement à partir de 2017), la société d’Elon Musk travaillant activement à la mise au point d’un module Dragon pouvant transporter jusqu’à 7 astronautes, mais le projet de la NASA vise beaucoup plus loin que la seule mise en orbite terrestre ou de servir de taxi pour l’ISS (la Station Spatiale Internationale).

th_10537112073_cf7a8f8901_o_verge_super_wide

Rendu de la fusée SLS quittant son pas de tir

Le SLS n’a pas seulement de hautes ambitions; son coût se révèle lui aussi très élevé puisqu’un seul lancement de test devrait déjà avoisiner la bagatelle de 7 milliards de dollars. Cet argent ne partira pas en fumée après chaque lancement puisque la fusée elle même est conçue de façon à rendre le moteur (la partie la plus chère) récupérable. Malgré ces bonnes intentions et tous ces dollars mis sur la table, les passionnés d’exploration spatiale se devront de rester particulièrement prudents : le projet a déjà subit un report (le premier test devait avoir lieu initialement en 2017), et les atermoiements de la Maison Blanche concernant les budgets alloués à l’Agence Spatiale Américaine pourraient bien retarder à nouveau l’échéance.

Sourcetheverge


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |