Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Journée noire pour la NSA : le droit d’asile d’Edward Snowden reconduit pour 3 ans et un autre lanceur d’alerte dans la nature

Journée noire pour la NSA : le droit d’asile d’Edward Snowden reconduit pour 3 ans et un autre lanceur d’alerte dans la nature

Les mauvaises nouvelles s’empilent comme les pièces d’une tour de Jenga pour l’Agence d’Espionna..heu, de Sécurité américaine (NSA). C’est du côté de la Russie que vient la première douloureuse; le lanceur d’alerte Edward Snowden, activement recherché par les Etats-Unis pour son »vol » de près de 2 millions de documents de la NSA, vient de rempiler pour au moins 3 ans sur le territoire Russe, son Visa temporaire ayant été renouvelé pour les trois prochaines années (le temps pour les services russes de récupérer les informations qu’il détient ?).

edward-snowden

Le droit d’asile de Snowden reconduit pour 3 ans

Mais surtout, et plus inquiétant pour la NSA, il semble bien que le comportement de Snowden ait inspiré d’autres membres de l’agence, des fuites récentes laissant entendre qu’une nouvelle « taupe » s’est emparée de documents sensibles dont elle a même commencé à disséminer le contenu. Ainsi, au début du mois de juillet 2014, Jacob Appelbaum, Aaron Gibson et Leif Ryge, trois spécialistes du réseau Tor, récupèrent une partie du code source de Xkeystore, un outil de la NSA dévoilé par les documents de Snowden, et dont l’objectif est de permettre la récupération des adresses IP des utilisateurs du réseau Tor. Qui a fourni le code source aux trois individus sus-cités ? Comme ce ne peut-être Edward Snowden (le leak du code a eu lieu bien après le dévoilement des documents du lanceur d’alerte), l’hypothèse d’un second « activiste » est relancée.

Taupe

Qui est la taupe ?

Rebelotte au mois d’août, avec là encore la publication de documents secrets par le site The Intercept, concernant cette fois une liste de suspects liés de près ou de loin au terrorisme. Des centaines de milliers de noms se trouvent sur ces listes. The Intercept parle nommément d’une nouvelle « source » et cette fois encore, Edward Snowden n’a pas les moyens matériels d’être dans le coup. Face à ces fuites répétées, le gouvernement fédéral a conclu qu’il était maintenant probable qu’un nouveau « leaker » opère directement sur le sol américain, et que celui-ci soit, tout comme Snowden, salarié d’une agence de renseignement. Le bougre serait particulièrement discret, ce qui peut assez se comprendre après les réactions officielles des autorités face aux révélations de Snowden. Chat échaudé…

SourceLe Monde


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Anonymous

    Anonymous est partout.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |