Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes BlackBerry se porte (un peu) mieux, et va même embaucher de nouveaux personnels

BlackBerry se porte (un peu) mieux, et va même embaucher de nouveaux personnels

Ce n’est pas encore la sortie du tunnel, mais pour la première fois depuis très longtemps BlackBerry se félicite en interne d’une embellie, précisant même que des embauches en petit nombre vont être effectués, ce qui devrait rassurer les employés encore dans la place (qui devaient tout de même s’inquiéter pour leurs postes au vu de l’écroulement des parts de marché du fabricant canadien).

th_clavier-blackberry-passport

Un des derniers espoirs de BlackBerry sur le marché mobile

La restructuration opérée par John Chen semble donc commencer à porter ses fruits, même si on en voit pas encore les résultats sur le plan des ventes mobiles; à voir si le Passport changera la tendance. Il est vrai aussi que le smartphone n’est plus loin s’en faut le nouveau coeur d’activité de BlackBerry, qui a opéré un virage à 180° vers les services et les solutions aux entreprises.

Quelques points nous poussent toutefois à rester assez prudent face à ces déclarations. Tout d’abord, il faut rappeler que BlackBerry a déjà licencié près de 60% de ses effectifs, soit plus de la moitié du pic de 18 000 employés atteint en 2011. Dans ces conditions, embaucher quelques dizaines de postes permet juste de de dire que la saignée s’arrête enfin, mais beaucoup moins que des embauches massives sont à l’oeuvre face à une croissance retrouvée, car ce n’est pas la situation que vit BlackBerry aujourd’hui. De plus, ce mémo interne très teinté de volontarisme semble faire le pendant à l’annonce récente de la collaboration entre IBM et Apple, une collaboration qui doit apporter des solutions communes au secteur professionnel et impliquant l’usage d’iPhone ou d’iPad. Il faut bien rassurer ceux qui restent…et les investisseurs.

John Chen

Le CEO John Chen, instigateur d’un plan de réduction des effectifs drastique

Enfin, John Chen ne dit pas que les fondamentaux économiques sont passés au vert; en fait c’est même tout l’inverse puisque le CEO de BlackBerry précise que des bénéfices peuvent être attendus au mieux pour la fin de l’année, ce qui signifie bien qu’à l’heure d’aujourd’hui, l’entreprise continue d’accumuler les pertes.

Au moins sait-on cette fois que l’ex-numéro 2 du smartphone en a fini avec sa violente purge interne qui ne lui a laissé qu’une fraction de ce qu’il était encore du temps de sa gloire. C’était il y a seulement 7 ans.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |