Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Rouvrir le dossier Bouygues Telecom ? Pourquoi pas, selon Orange

Rouvrir le dossier Bouygues Telecom ? Pourquoi pas, selon Orange

Le rachat de Bouygues Telecom est une affaire qui traine des pieds depuis plusieurs semaines maintenant. Orange et Free sont les principaux acteurs pouvant acquérir le troisième opérateur français, sachant que SFR a été racheté par Numericable. Free aurait proposé entre 4 et 5 milliards de dollars. Cette somme n’aurait pas convenu à Bouygues Telecom qui demanderait une somme tournant autour de 8 milliards de dollars. De son côté, Orange est entré dans des négociations. Mais l’affaire est chamboulée au fil des semaines ; un jour Orange annonce être en discussions, un autre il annonce avoir renoncé. Puis quelques semaines plus tard, il annonce avoir repris les discussions. Cette semaine, l’opérateur historique a communiqué de nouveau sur l’affaire annonçant ne plus être en phase de rachat.

Orange Bouygues Telecom
Aujourd’hui, Stéphane Richard, le PDG d’Orange, s’est exprimé en marge des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence. « Est-ce qu’on peut revenir dans le jeu ? Oui, bien sûr, mais pas comme architecte, pas comme arrangeur ». L’agence de presse Reuters qui a pu assister à la scène rapporte les autres propos donnés par le patron. « D’un point de vue concurrentiel, nous ne prendrons pas le risque de repartir sur ce dossier. Mais si quelqu’un d’autre décide de le faire et nous sollicite (…) pour, peut-être, permettre d’élaborer une offre qui peut satisfaire Bouygues, bien sûr qu’on regardera ».

Si l’on s’en tient aux derniers propos, Orange pourrait rouvrir le dossier Bouygues Telecom à l’avenir. Néanmoins, il acceptera seulement s’il y est invité, il ne se chargera pas de relancer le dossier par lui-même.

En outre, Stéphane Richard a parlé de la présence d’Orange ailleurs qu’en France pour d’éventuelles opérations de croissance externe. Il annonce que l’Espagne (où il est le 3e opérateur) est le premier pays concerné. Il a aussi la Belgique, la Pologne et la Roumanie dans le viseur. « Ça fait beaucoup de théâtres d’opérations mais s’il ne fallait en mentionner qu’un seul, pour nous, ce serait l’Espagne », a déclaré Stéphane Richard.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |