Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Windows, OS X et Linux Kodomoroid et Otonaroid, deux androïdes à l’humanité troublante

Kodomoroid et Otonaroid, deux androïdes à l’humanité troublante

Le japon est fasciné par les robots à l’apparence humaine. Un pas supplémentaire vient d’être franchi dans cette quête de la reproduction de l’homme avec la présentation de deux nouveaux Androïdes au Musée national des sciences émergentes et de l’innovation de Tokyo. Kodomoroid et Otonaroid représentent une même jeune femme mais à deux âges différents, l’adolescence pour l’une, l’âge adulte pour l’autre. Ces robots plus vrais que nature sont l’oeuvre d’Hiroshi Ishiguro, le créateur du célèbre Géminoide, une représentation robotisée d’Hiroshi lui-même.

Androides-robots

Les visiteurs du musée peuvent déjà interagir avec l’un des deux androïdes, et si ce n’était les gestes encore saccadés (surtout au niveau des bras, on fait bien mieux en animatronique aujourd’hui), le résultat est vraiment troublant, et le devient encore plus si l’on se projette seulement 5 ou 10 ans dans le futur. Le monde des clones ne semble plus très loin.

Sur le plan technique, ces robots sont actionnés par un système complexe de servo-moteurs reliés à des muscles artificiels, l’objectif étant bien sûr ici de se rapprocher de la dynamique d’expressivité d’un être humain. Reste qu’en l’état, ces machines ne sont encore que des troncs mécaniques, incapables de marcher par elles-même, non autonomes, et dotées d’une IA plus que limitée. Il reste encore beaucoup à faire pour arriver au résultat entrevu dans le film WestWorld (avec l’excellent Yul Bryner), mais chaque année semble maintenant, inexorablement, nous rapprocher de cet objectif.

.

 



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |