Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Google Glass, la grande absente de la Google I/O : oui, mais pourquoi ?

Google Glass, la grande absente de la Google I/O : oui, mais pourquoi ?

Mais où sont passées les Google Glass ? De nombreux observateurs se sont posés la question après une conférence Google I/O exténuante de plus de 2 heures, où les annonces se sont succédées à un rythme fou. Le géant du web n’aura pas fait mention ne serait-ce qu’une seule fois de ses lunettes connectées, et l’on ne trouve pas de traces de l’appareil dans les slides faisant la part belle au nouveau Google World, ce vaste hub numérique reliant en permanence tous les écrans Android (Auto, smartwatch, Chromebook, smartphone, tablette, TV).

Google Glass Monture

Déjà le désamour ?

Ce n’est pas comme si les Google Glass n’étaient pas déjà disponibles à la vente, même s’il ne s’agit pour le moment que d’une version bêta cependant parfaitement fonctionnelle; et l’on ne peut pas plus justifier l’absence des lunettes par le caractère non finalisé du produit, puisqu’après tout, Google ne s’est pas gêné pour présenter un ersatz de casque VR en carton et que les deux premiers produits sous Android Wear ne sont pas encore disponibles à la vente (même s’il est possible de les pré-commander). Tout se passe en fait, et ce n’est pas nouveau concernant Google, comme si la société, sans rien dire, avait mis son projet sous le tapis (en attendant des jours meilleurs ?), histoire sans doute de faire oublier qu’une fenêtre de commercialisation avait été annoncée pour 2013 puis pour la fin de cette année 2014. Même les intervenants sur scène n’arboraient plus les fameuses lunettes, alors qu’elles étaient l’une des vedettes de la Google I/O 2013.

project-glass-google

Pas de Google Glass sur scène cette année

Que s’est-il donc passé ? Tout se déroule en fait comme si Google venait de se rendre compte que le succès commercial de ses Google Glass était très loin d’être acquis, alors même que la société en avait fait le moteur de son discours d’innovation contre un certain … Apple, décrit bien évidemment comme trop conservateur avec son projet d’iWatch. En un an, tout cette rhétorique s’est renversée : Android Wear a eu droit à une très longue présentation sur scène, et ce sont bien deux smarwatchs LG et Samsung qui sont proposées en pré-commandes. Les montres connectées so yesterday, presque décriées il y a seulement un an, deviennent soudain le vrai marché d’avenir, tandis que l’on ne parle même plus des nouveaux explorateurs du quotidien, le terme employé par Google lui-même pour parler des utilisateurs de Google Glass . Il faut dire qu’entre les interdictions dans les cinémas et les restaurants, les agressions physiques d’individus se sentant filmés à leur insu, le côté très visible et franchement nerd du gadget, les Google Glass auront bénéficié d’une des pires campagnes de publicité négative de toute l’histoire de la technologie.

La prise de recul de Google avec un projet qu’il décrivait encore il y a peu comme central dans son éco-système illustre aussi clairement à quel point Google n’a toujours pas de culture produit, préférant expérimenter plusieurs solutions quitte à abandonner en route celles qui s’avèrent décevantes. A contrario d’un Apple qui mise sur l’éco-système logiciel pour pousser à acheter un matériel à prix premium, Google reste avant tout une société de services connectés, qui vit de la récolte massive des données de ses utilisateurs, le matériel n’étant que le moyen, et pas une fin en soi, de se connecter à ces différents services. C’est d’ailleurs là que se situe sans doute le seul vrai talon d’Achille de cette entreprise aujourd’hui super-puissante : son manque de focus sur un projet en particulier, la relative faiblesse d’intégration verticale de ses solutions peut donner l’impression aux développeurs de contenus que la plateforme sur laquelle ils travaillent n’est jamais soutenue aussi bien qu’elle pourrait l’être.

AndroidWear3

Android Wear; finalement, la montre connectée est bien une technologie d’avenir

Le job est fait cependant, mais souvent à minima. Ainsi Google a t-il présenté durant sa conf un équivalent de Metal, les APIs destinées à améliorer les perfs graphiques, mais dont la description semble assez loin de ce que propose Apple; ainsi a t-il présenté un service Google TV, mais on ne perçoit pas la même implication qu’Amazon voire même qu’Apple avec son Apple TV; et l’on pourrait décliner ces reproches jusqu’à l’Android pour voiture, qui fait vraiment le minimum du minimum, ou le projet de VR en carton, qui ressemblait presque à une blague de développeurs.

A vouloir couvrir tous les champs technologique et étendre rapidement le parc d’appareils qui pourront collecter des données utilisateurs (l’objectif réel de Google) la société a parfois donné l’impression de se disperser; et d’oublier au passage certains points où elle était aussi très attendu : la sécurité des données utilisateurs et la gestion privative de ces données. Mais sur ces sujets, rien, pas un mot. Le rouleau compresseur Google n’a déjà plus de place pour ces considérations (qu’il règlera au pire au cas par cas devant les tribunaux), et n’a pas plus de temps à consacrer aux perdants de son propre éco-système. Les Google Glass, sans doute beaucoup trop longues à séduire, on fait les frais de cette marche forcée vers le contrôle intégral des Big DATAS de nos vies et de nos usages numériques.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Vous enterrez à mon sens certainement bien trop vite les Google Glass. En l’espace de quelques jours, le programme a connu quelques belles arrivées :
    -> une version 2Go de RAM : http://www.goglasses.fr/google-glass/les-google-glass-beneficient-desormais-de-2go-de-ram-et-de-quelques-nouvelles-fonctions
    -> une commercialisation au Royaume Unis : http://www.goglasses.fr/google-glass/les-google-glass-sont-disponibles-a-la-vente-au-royaume-uni-pour-1000

    Le programme Explorer poursuit donc bien son chemin …

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |