Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels Un ordinateur sur trois est équipé de logiciels piratés en France

Un ordinateur sur trois est équipé de logiciels piratés en France

Le piratage de logiciels est un phénomène assez important de nos jours, qu’importe les régions du monde. Certains le pratiquent pour ne jamais rien payer. D’autres le font de temps en temps pour quelques logiciels, estimant que le prix est beaucoup trop élevé. Mais qu’en est-il en terme d’ordinateurs concernés ?

hacker
L’association mondiale des fabricants de logiciels BSA a annoncé cette semaine que 36% des ordinateurs en France sont équipés de logiciels dits « crackés ». La donnée est assez importante, soit un ordinateur sur trois. En réalité, la France n’est pas le pire pays dans ce domaine. La moyenne mondiale est de 43%. La moyenne européenne est, elle, de 31%.

« C’est encourageant, mais c’est encore insuffisant pour soutenir notre économie, accroître notre compétitivité, soutenir les sociétés qui en vivent et les emplois associés et enfin réduire les risques juridiques, financiers et sécuritaires liés à la non-conformité », commente François Rey, président du comité France de la BSA.

Les pays qui piratent le plus sont les pays émergents. La région affichant le taux le plus haut d’utilisation de logiciels sans licence sur PC en 2013 est l’Asie-Pacifique, avec 62%, suivie par l’Europe centrale et l’Europe de l’Est (61%), et de l’Amérique latine, à égalité avec le Moyen-Orient et l’Afrique, avec 59%. L’Amérique du Nord arrive derrière avec 19%.

D’un point de vue financier, le piratage de logiciel a représenté 62,7 milliards de dollars qui sont passés sous le nez en 2013. En France, la valeur est estimée à 2,7 milliards de dollars.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |