Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes La mutualisation des réseaux SFR-Bouygues pose déjà des problèmes

La mutualisation des réseaux SFR-Bouygues pose déjà des problèmes

En janvier dernier, SFR et Bouygues Telecom avaient annoncé la mutualisation de leurs réseaux dans une bonne partie de la France. L’idée est de combler les clients de chacun en proposant une couverture optimale. L’autre idée recherchée est de réaliser plusieurs économies sur le long terme. Mais voilà que des problèmes voient le jour. Le journal Les Échos nous apprend qu’une clause importante n’avait pas été communiquée publiquement.

Bouygues Telecom SFR
La clause en question touche le réseau 4G. SFR a confirmé auprès de l’Autorité de la concurrence que le très haut débit mobile faisait partie de l’accord, comme quoi ses clients pourraient utiliser la 4G de Bouygues Telecom. Dans ce cas, les clients auraient accès à une couverture à hauteur de 69%, soit la meilleure en France à ce jour. À titre de comparaison, SFR a quatre fois moins d’antennes 4G que Bouygues Telecom. L’opérateur au logo rouge entend utiliser cette itinérance de manière temporaire sur l’espace de deux ans.

Si tel est le cas, SFR aura un avantage assez important au niveau de la 4G sans pour autant avoir investi d’importantes sommes d’argent, à l’inverse des autres opérateurs comme Orange. « L’accord SFR/Bouygues est dès lors sur la sellette : l’Autorité de la concurrence pourrait prendre des « mesures conservatoires », c’est-à-dire suspendre les travaux de mutualisation. Elle pourrait aussi se donner le temps d’examiner le sujet au fond. Mais les deux opérateurs, risquant une grosse amende, pourraient geler leur projet par prudence », explique le journal Les Échos.

Le dossier sera donc étudié de près afin de voir si les clauses concernant la 4G seront acceptées ou non. Dans l’histoire, Orange n’est pas ravi puisqu’il a investi beaucoup d’argent pour son réseau, il rattrape progressivement Bouygues Telecom en terme de couverture. Il l’a déjà dépassé en terme du nombre d’antennes installées. L’opérateur historique avait attaqué l’accord SFR-Bouygues il y a quelques semaines.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Comme d’hab c’est toujours orange qui décide de tout. L’opérateur numéro 1 désigné par l’arcep ferait mieux de développer son réseau en investissant d’avantage plutôt que de montrer du doigt ses concurents qui essayent d’améliorer leurs performances

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |