Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Solowheel : une roue pour les transporter tous

Solowheel : une roue pour les transporter tous

Démocratiser de nouveaux moyens de locomotion individuels et légers n’est pas chose aisée. On ne voit guère plus aujourd’hui qu’hier de trottinettes, de Segway, ou tout autre engin à moteur utilisable sur un trottoir. Peu impressionnée par ce constat assez clair, la société Solowheel a lancé depuis quelques années un nouveau type de véhicule composé d’une roue unique motorisée et auto-équilibrée, et espère que sa dernière gamme fera enfin décoller significativement ce produit auprès du grand public.

Un petit entrainement est nécessaire

Concernant l’aspect extérieur, la Solowheel ressemble à un Segway dont on aurait enlevé une roue et le guidon; le fabricant promet qu’un simple entrainement fractionné de quelques heures est suffisant pour parfaitement maitriser la roue motorisée et pourvoir se déplacer ensuite debout, sans effort, tournant à droite ou à gauche par un simple mouvement du corps. Petit plus, une poignée située au dessus de la roue permet de transporter l’engin quand il n’est pas utilisé. Pratique.

L’Orbit, le nouveau haut de gamme de la marque

Les nouveau modèles présentés sont censés être moins cher, plus performants et légers que la Solowheel originelle. Les prix démarrent cette fois à 1200 dollars au lieu des 2000 dollars de la première mouture, mais s’échelonnent jusqu’à 2600 dollars pour le modèle le plus sophistiqué. Le modèle de base, le Spirit, reste un peu lourd (11 kg) mais roule jusqu’à la vitesse raisonnable de 16 km/h, et ce pendant 25 km. Le Cruise est une version plus « stylée » du Spirit vendue en plusieurs coloris tandis que l’Xtreme est adapté aux baroudeurs avec sa roue nettement plus large. Enfin, A l’autre bout du spectre, le modèle Orbit est une merveille de seulement 6 kg, équipée d’un moteur de 2000W mais qui reste toujours capable de tracer la route à 16 km/h. Petit bémol pour ce modèle, sa batterie forcément plus fine (gain de poids oblige) qui ne permet plus que 12 km d’autonomie, ce qui sera néanmoins suffisant pour tous ceux qui ne font que de petits trajets. En revanche, qui dit petite batterie di temps de recharge réduit; 1/2 heure seulement suffira pour remettre l’Orbit en orbite.

Le point fort du Solowheel réside avant tout dans le fait qu’il cumule certains avantages du Segway sans en avoir les défauts; ici les deux mains restent libres, et le poids « plume » permet au Solowheel de vous suivre vraiment dans tous vos déplacements, que vous preniez le métro, le bus ou bien… l’avion, puisque le Solowheel est officiellement accepté en bagage à main sur les vols d’Air France. Reste qu’il va falloir ici souffrir un peu avant de pouvoir zigzaguer entre les piétons.

Hovertrax

L’Hovertrax

Mis à part cette petite contrainte du démarrage, la petite roue motorisée semble quand même mieux outillée que le Segway pour réussir une percée commerciale. A noter que la société Solowheel a aussi présenté l’Hovertrax , un modèle doté de deux roues, sorte de mini-Segway portable capable de vous transporter pendant 15 km à la vitesse maximum de 8 km/h. Pas de phase d’apprentissage pour ce dernier modèle, qui a aussi le mérite d’être facturé à seulement 1200 dollars. Tous ces produits ne sont pas encore disponibles à la vente en France et passeront d’abord par la Chine et les Etats-Unis, mais le premier modèle bénéficiait (et bénéficie encore) d’une distribution classique au travers de boutiques de type Décathlon, ce qui est de bon augure pour la disponibilité européenne de la nouvelle gamme.

Sourceengadget


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Pas décathlon, le seul et unique revendeur de la marque, qui est aussi le directeur Europe de la marque est Mr Vincent Bourdeau !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |