Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Fitbit occupe à lui seul la moitié du marché de l’informatique vestimentaire

Fitbit occupe à lui seul la moitié du marché de l’informatique vestimentaire

Si l’on se posait la question de savoir qui occupe les premiers rôles de l’informatique vestimentaire,  bracelets, montres connectés et autres bibelots électroniques, la réponse qui viendrait sur de nombreuses lèvres serait sans doute Samsung ou Nike; sauf que non, le king of the hill  du secteur n’est autre qu’un de ses acteurs historiques, Fitbit. En effet, selon les données compilées de Canalys, le fabricant occuperait 50% du marché des appareils ultra-connectés, un marché tout de même encore assez limité en volume puisque il n’a atteint que 2,7 millions d’unités lors du premier trimestre de 2014.

Fitbit

Cette information rassurera les dirigeants de l’entreprise, qui avaient sans doute de bonnes raisons de s’inquiéter après la découverte d’une grave malfaçon dans les derniers bracelets de la marque, malfaçon qui avait entrainé un rappel massif du modèle. FitBit n’est pas la seule entreprise du secteur qui a progressé sur le précédent trimestre puisque Jawbone et son Fuelband ont atteint les 10% de Parts de marché.

Si l’on prend séparément la seule catégorie des smartwatch, c’est alors Pebble qui prend la pôle avec 35% de Pdm, suivi par Samsung. Concernant Samsung justement, on s’étonnera de constater que le géant sud-coréen, malgré une campagne massive en faveur de la dernière montre connectée Gear 2, n’ait pas réussi à mieux se positionner sur un marché en croissance rapide. La tarification plutôt élevée de la Gear aura sans doute été un gros frein à son adoption massive.

Sourcemashable


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |