Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Le patron de Dreamworks considère que les prix des films devraient être défini par la taille des écrans

Le patron de Dreamworks considère que les prix des films devraient être défini par la taille des écrans

Imaginez la scène : vous vous installez confortablement dans votre canapé pour regarder sur votre iPhone 6 en 4,7 pouces le dernier épisode de Game of Thrones; iTunes vous demande alors 2 euros pour l’achat de l’épisode. Au bout de 5 minutes, le film vous semble un peut trop à l’étroit sur l’écran de l’iPhone et vous décidez de basculer la vidéo sur votre téléviseur Panasonic 4K en Airplay. Et c’est alors qu’iTunes vous demande un supplément de 2 euros, parce que le visionnage se fait cette fois sur un écran beaucoup plus grand que celui de votre smartphone.

Dreamworks, ou la pêche aux mauvaises idées ?

Dreamworks, ou la pêche aux mauvaises idées ?

Ce futur un peu étrange, c’est pourtant celui souhaité par l’actuel Pdg de Dreamworks, Jeffrey Katzenberg, qui s’est récemment exprimé sur la nécessité – selon lui – de fixer les tarifs des films, en location ou à l’achat, en fonction de la taille de l’écran en « sortie ». Katzenberg imagine un tarif de 2 euros la location d’un film sur un écran de smartphone et de 4 euros lorsque celui-ci est visionné sur un écran de 45 pouces ou plus. Si ceux qui ne regardent leurs vidéos « que » par l’intermédiaire d’un smartphone ou d’une tablette pourraient trouver à se réjouir de ces changements tarifaires, le fait est que  l’on risque surtout de voir apparaître des tarifs « premium » et bien sûr très chers, dés lors que l’on voudra regarder un film sur un grand écran full HD ou mieux en 4K. De plus, dans ce nouveau système, basculer la vidéo du smartphone à la télévision risque bien de devenir un usage complexe (il faudra gérer la sur-tarification au passage  au grand écran) alors que c’est aujourd’hui une procédure totalement transparente.

On imagine mal aussi Apple, partisan depuis des années du prix unique, ne pas faire pression pour imposer sur sa boutique iTunes un seul et même tarif, qui permet par ailleurs un transfert du média sans accroc d’une catégorie de matériel à une autre. La proposition de Jeffrey Katzenberg ressemble vraiment beaucoup à la fausse bonne idée du jour.

SourceGeek


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

2 commentaires pour cet article :

  1. Avec un téléphone encore fictif ?

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |