Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Science Un missile propulsé à près de 6000 km/h grâce à l’énergie électrique

Un missile propulsé à près de 6000 km/h grâce à l’énergie électrique

L’armé américaine aurait-elle mis sur pied l’arme terrestre ultime ? La fameuse Navy détaille dans une vidéo de démonstration particulièrement saisissante comment elle est arrivée à propulser un obus à plusieurs fois la vitesse du son (Mach 7), par la seule énergie électromagnétique. La puissance de feu de ce type d’engin de destruction est bien sûr colossale, le projectile traversant d’épais blindages métalliques comme un couteau s’enfonce dans le beurre.

Outre l’avancée technologique que représente cette arme de guerre, la Navy se félicite du faible coût de chacun des projectiles de 18 pouces de diamètre; il n’en coûterait ainsi que 25 000 dollars l’unité, contre 1 à 1,5 million pour un seul missile conventionnel, aux dégâts assez comparables.

La marine américaine indique qu’elle se dotera de telles armes à partir de 2016, confirmant par la bande que le projet initial lancé en 2005 n’aura pas mis longtemps à accoucher d’une technologie correspondant au cahier des charges initial. Matt Klunder, un amiral impliqué dans le projet, explique à quel point les débuts du projet ressemblaient presqu’à un pari sur la possibilité de mettre au point une arme à la Star Wars; « C’est maintenant de la réalité, ce n’est pas de la science-fiction. Vous pouvez le voir de vos yeux » précise l’amiral visiblement enthousiaste.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Pratique ce mini prix. La societe qui produit ça, s´est gavée

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |