Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Une grosse faille OpenSSL fait trembler internet

Une grosse faille OpenSSL fait trembler internet

Les spécialistes en sécurité de la planète internet sont en émoi : un très vilain bug affecte une librairie de cryptographie, OpenSSL, qui sécurise une part très importante du Web mondial. Pire, la faille a été rendue publique sans qu’une solution pérenne ou un patch quelconque ne puisse être déployé à grande échelle, ce qui place un grand nombre de sites soit disant « sécurisés » par l’OpenSSL en situation de fragilité extrême.

Comme de coutume, les experts en sécurité ont donné un petit nom à ce bug extrêmement dangereux : Heartbleed. Les conséquences potentielles de la faille risquent de placer les équipes de sécurité de nombre de sociétés en mode Defcon 5 :  un pirate mal intentionné peut en effet dès à présent pénétrer dans les bases serveurs de sites dont les versions OpenSSL remontent jusqu’à 2011. Et le pire, c’est que la plupart des sites sécurisés sous OpenSSL sont justement ceux qui manipulent prioritairement des données sensibles, comme les banques ou les boutiques en lignes.

Open-SSL-Heartbleed
Le société de sécurité Codenomicon a pu répliquer la faille, et apporte quelques précisions peu encourageantes :

« Nous avons testé quelques-uns de nos propres services selon une perspective d’attaque. Nous nous sommes attaqués nous même de l’extérieur, sans laisser aucunes traces. Sans utiliser aucune information de privilège ou d’identifiants nous avons été capables de dérober nos propres clefs secrètes utilisées pour nos certificats X.509, les noms utilisateurs et leurs mots de passe, les messages électroniques, les communications ainsi que des documents d’affaire critiques »

La partie du texte où il est précisé que des attaques peuvent se produire « sans laisser de traces » est de loin la plus déstabilisante, car elle laisse entendre que depuis deux ans des vols de données sensibles ont pu être commis sans que personne ne s’en soit aperçu. Sans tomber dans la paranoïa excessive, il est impossible de ne pas rapprocher cette faille monumentale avec l’affaire Snowden, et de ne pas craindre que d’autres formes de récupération de données aient pu avoir lieu, de façon tout aussi discrète.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |