Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Canal+ teste le bouquet CanalSat disponible depuis Internet

Canal+ teste le bouquet CanalSat disponible depuis Internet

Le groupe Canal+ teste actuellement un système pour accéder à CanalSat non plus depuis sa télévision, mais depuis Internet. Pour rappel, CanalSat compte un important bouquet de chaines TV, l’offre est facturée à plusieurs dizaines d’euros par mois aux clients. L’idée est de pouvoir toucher toujours plus de personnes, selon BFM TV.

Canal Plus
À ce jour, 10 000 clients ont été sélectionnés pour tester ce service depuis Internet. Ils peuvent alors regarder les différentes chaines du bouquet sur leur ordinateur, seulement à l’aide d’une connexion Internet. Le nombre des personnes pouvant tester le service va grimper à 40 000 d’ici les prochains jours. D’un point de vue tarifaire, rien ne bouge. Le prix est le même que celui appliqué sur la télévision.

Attirer du monde, encore et toujours

Comme dit précédemment, Canal+ veut attirer de nouveaux abonnés. BFM TV explique les faits.

Mais ce mode de diffusion va bientôt passer à la vitesse supérieure, car son potentiel est important. En effet, 8 millions de foyers ne peuvent pas recevoir les bouquets TV des fournisseurs d’accès internet, car le débit de leur accès n’est pas assez important pour la TV sur ADSL, mais suffisant pour la vidéo sur le web.

Il y a aussi tous ceux qui n’ont voulu pas souscrire aux bouquets TV des fournisseurs d’accès.

Pour l’instant, Canal+ n’a pas officialisé son programme au grand public. Le groupe a toutefois noté que « nos tests pilotes montrent que la qualité peut être meilleure qu’en TNT ». Ce facteur sera d’ailleurs important. Passer par Internet, pourquoi pas. Mais il faut que la qualité suive. Pour améliorer la qualité vidéo, la chaîne cryptée étudie plusieurs options.

La plus simple est d’acheter du trafic internet aux fournisseurs d’accès pour garantir un débit suffisant, et donc une bonne qualité vidéo. Mais rien ne dit que les opérateurs télécoms voudront collaborer à un projet moins juteux pour eux.

La chaîne cryptée soupèse donc un plan B: contraindre les fournisseurs d’accès à lui vendre ce trafic internet. Pour cela, elle pourrait demander un arbitrage au CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) qui a le pouvoir de trancher les différends entre chaînes et distributeurs.

Toutefois, le pouvoir d’arbitrage du CSA n’a jamais été utilisé en ce sens. Quelques soucis pourraient donc être rencontrés à l’avenir. Affaire à suivre.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |