Tendances :iOS 11iPhone 8Apple WatchSamsung Galaxy S8Comparateur Smartphone
Vous êtes ici : KultureGeek Actualité Mobiles et Tablettes Free explique n’avoir « aucune raison » pour augmenter ses prix

Free explique n’avoir « aucune raison » pour augmenter ses prix

Depuis ce week-end, nous savons que Free et Bouygues Telecom sont en pleine négociations pour que le premier vende son réseau mobile au second. L’accord pourrait être de 1,8 milliard d’euros selon Oliver Roussat, le PDG de Bouygues Telecom. Cette affaire intervient pendant le rachat de SFR pour lequel Bouygues et Numericable ont déposé une offre chacun de leur côté. Le paysage français des télécoms basculerait donc de quatre à trois opérateurs : Orange, SFR/Bouygues Telecom et Free. De nombreux analystes et autres personnes du métier craignent que ce retour à trois opérateurs fasse monter les prix des forfaits mobiles. Ce ne sera pas le cas pour Free.

Free Siege Social
Maxime Lombardini, le directeur général d’Iliad, maison mère de Free Mobile, explique au Monde « Il n’y a aucune raison pour que cela se produise ». Il ajoute que « Si l’opération a lieu et que nos deux concurrents sont Orange et Bouygues/SFR, nous aurons face à nous deux géants. Nous serons plus que jamais le « maverick », l’aiguillon concurrentiel ». Il parle de « maintenir des offres et des prix attractifs pour attirer de nouveaux abonnés ». « Quand vous avez un réseau avec de la capacité disponible et un tel écart de parts de marché, c’est un devoir de proposer au marché des offres attractives » ajoute-t-il.

Free est connu pour casser les prix, l’histoire s’est produite à deux occasions : l’ADSL à 29,99€/mois et le forfait mobile illimité à 19,99€/mois. Si l’on en croit Maxime Lombardini, cette philosophie va rester. « Culturellement, chez Free, nous ne sommes à l’aise que dans un univers de liberté et de concurrence. Nous ne changerons pas parce que le nombre de nos concurrents passerait de trois à deux ».

Voilà qui devrait plaire à la majorité des personnes soucieuses d’une éventuelle hausse de prix. Pour rappel, Free pourra obtenir 15 000 antennes de Bouygues Telecom si et seulement si Bouygues se voit autorisé le rachat de SFR. Si c’est Numericable qui l’emporte, Free n’aura rien du tout.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos |