Tendances :iOS 13iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires [Prise en main] SSD externe Sony SL-M 500 Go: solide, étanche, et surtout très performant

[Prise en main] SSD externe Sony SL-M 500 Go: solide, étanche, et surtout très performant

Sony commercialisera à la rentrée deux nouveaux SSD externes, les SL-M et SL-C, des modèles conçus avant tout pour encaisser les chocs (aucun dégât pour une chute d’une hauteur de 3 mètres), résister à la pression (jusqu’à 6000 kgf) et même survivre après une immersion sous 1 mètre d’eau durant 30 minutes, même sans capuchon sur le port USB-C !

Une fois n’est pas coutume, et avant même d’en venir à quelques tests de performances, nous avons voulu vérifier ces belles promesses de résistance avec notre modèle de test; certes, le SSD n’a passé que quelques minutes dans un saladier rempli d’eau, n’a eu à supporter que le poids d’un homme (votre serviteur) marchant rapidement dessus, et n’est tombé que d’une hauteur approximative d’un peu plus de 2 mètres (à bout de bras en somme). Malgré ces conditions « light » de mise à l’épreuve, c’est peu dire que la température extérieure + la crainte que tout ne se passe pas tout à fait comme prévu m’ont sans doute fait perdre 1/2 kilo en une petite heure !

Au final, plus de peur que de mal comme on dit; le SSD bordé de ses deux bandes de caoutchouc jaune a parfaitement tenu le choc, sans même une égratignure, le principal étant que l’appareil est en parfait état de marche; SSD SL-M vs Les avanies du quotidien : 1-0.

Au niveau des perfs, Sony nous promet à nouveau la Lune, soit des vitesses de lecture et d’écriture de 1000 Mo/s grâce à la technologie SSD NVMe. Mais quest-ce donc que la technologie NVMe me direz-vous ? Le NVMe (Non Volatile Memory Express) permet de « donner l’accès de façon performante à la mémoire flash sans passer par le protocole disque SCSI et donc avec un temps d’accès réduit et une charge moindre pour le processeur. » (Source Wikipédia).

En haut, le modèle SL-C, avec sa robe aluminium et ses bandes caoutchouc sur lesquelles on peut poser des petits autocollants de désignation (fournis dans la boîte); en bas à droite, le SL-M

Au niveau des perfs, j’avoue que je ne disposais pas de très gros fichiers (ce pour quoi ce SSD est vraiment fait) pour évaluer les points le plus saillants de ce SSD haute performance, mais le transfert (en écriture) de plus des 2200 petits fichiers (quelques centaines de Mo) de ma bibliothèque de travail n’aura pris en tout et pour tout que 9,3 petites secondes. Très convaincant donc malgré le phénomène de swap, même si ce SSD est avant tout taillé pour la gestion de très gros fichiers (RAW ou fichiers 4K par exemple). On notera aussi que le SL-M gère le chiffrement matériel AES 256 bits ainsi que la double protection par mot de passe via l’application SSD Utility. Enfin, du côté des ports, ce SSD externe dispose d’un USB 3.1 Gen 2.

Le SL-M et son petit frère SL-C (« seulement » 540 Mo/s en lecture et 520 Mo/s en écriture) seront disponibles à la vente à la rentrée prochaine. Le SL-M se déclinera en versions 500 Go, 1 To et 2 To. Sony n’a pas encore communiqué de tarifs.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |