Tendances :iOS 13iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S10Android 10.0 Q
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Cyberdéfense : la France va proposer de l’argent à ceux qui trouvent des failles de sécurité

Cyberdéfense : la France va proposer de l’argent à ceux qui trouvent des failles de sécurité

La cyberdéfense est cruciale et Florence Parly le sait. La ministre des Armées a invité les industriels de la Défense à faire le nécessaire avec les armées à un arsenal commun contre la menace en ligne.

L’un des points évoqués a été un bug bounty, à savoir un programme qui récompense toute personne trouvant une ou des failles de sécurité dans les systèmes. Cette pratique existe déjà chez différents groupes. Plus la faille de sécurité peut faire des dégâts, plus le montant de la prime perçue est important. La France espère que ce bug bounty va motiver des chercheurs en sécurité à l’aider à muscler sa cyberdéfense.

« Plus les armées se protègent, plus les industriels, plus les sous-traitants sont susceptibles d’être des proies toutes désignées pour pénétrer dans nos systèmes d’information”, a indiqué Florence Parly lors d’un discours devant le Forum international de la cybersécurité à Lille. « C’est donc toute une chaîne de Défense qui doit être protégée de bout en bout », a-t-elle ajouté. Elle a récemment indiqué que les armées françaises ont connu 700 incidents de sécurité en 2018, dont un qui a pour nom Turla. La France soupçonne la Russie d’être l’auteur de ce programme malveillant.

En tout cas, la ministre est formelle : la cyber-guerre a commencé. « Il nous faudra mieux définir les rôles et les responsabilités de chacun pour protéger nos systèmes et réagir en cas d’attaque. Cette démarche collective est une absolue nécessité », a-t-elle expliqué.

SourceReuters


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !
Restez connectés avec nous :-)

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |