Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Le fisc commence à surveiller les sites de ventes entre particuliers, comme Le Bon Coin

Le fisc commence à surveiller les sites de ventes entre particuliers, comme Le Bon Coin

Une nouvelle loi, adoptée fin 2018, est maintenant en place. Elle concerne le fisc qui commence à surveiller tous les sites qui mettent en relation des personnes en vue « de la vente d’un bien, de la fourniture d’un service ou de l’échange ou du partage d’un bien ou d’un service ». Cela concerne aussi bien Le Bon Coin qu’Airbnb, Blablacar et d’autres encore.

Les sites en question ont maintenant obligation de transmettre, chaque année, le nombre et le montant des transactions réalisées par les internautes par leur intermédiaire à l’administration fiscale. Ainsi, le montant des sommes encaissées par le biais de ces sites sera désormais transmis tous les ans à l’administration fiscale avec les références du compte (BIC et IBAN) sur lequel ces sommes ont été versées.

Tout le monde est-il concerné ? Non. Comme l’explique Le Monde, un arrêté permet d’avoir des dérogations pour les activités non imposables. Officiellement, les sites de ventes entre particuliers ne doivent pas communiquer au fisc les revenus qui ont été perçus par ceux qui revendent occasionnellement des objets d’occasion, ni par ceux qui pratiquent des activités de co-consommation sans but lucratif et avec partage des frais (covoiturage, organisation de repas à domicile, etc). Mais il y a un mais. Les sites ne diront rien fisc à condition que le montant total des sommes perçues au cours d’une même année ne dépasse 3 000 euros et que le nombre de transactions soit inférieur à 20.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

7 commentaires pour cet article :

  1. Dans ce cas là comment ils font pour voir que la vente à été réalisée sur Leboncoin ? Moi personne j’ai toujours coché la case non vendu via Leboncoin en supprimant l’annonce

  2. Oui oui, c’est ça, on supprime l’ISF, on instaure la Flat Tax sur les dividendes, on plante les retraités et on impose les ventes privées à partir de 3.000. Pas de commentaire nécessaire.

  3. Malik Ouali

    Comme mon cas;c’est quoi la solution? Mon frère m’à envoyè de l’argent de l’algerie pour payer un moteur de camion et il nous a coûte 5000€,et depuis il est toujours ĺà,j’ai pas pu le prendre à cause de la nouvelle règlementation donc si je le vends dans le bon coin à 3500€,donc si l’état va me taxer j’appele ça un vol.

  4. Pour Le Bon Coin ça n’apparait impossible. Le site nécessite pas d’inscription et il ne peut pas savoir si la transaction a réellement eu lieu ni pour quel montant le bien a été vendu. Les transactions se font directement entre particuliers et le plus souvent en espèces.

    • Hernie discale

      Oui, c’est vrai… Mais comme il est déjà prévu de faire disparaître l’argent physique…ils préparent le terrain..

  5. Vive la france , un paradis fiscal

    Vous voulez affaiblir le travailleur ? Le taxé ? Continuer a tiré sur la corde … on va retirer nos sous des banques bientot vous verrez !

  6. Vive la france , un paradis fiscal

    Au passage rien a vendre ?

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |