Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Geekeries et Insolite Devil May Cry et Castlevania dans un seul et même univers ?

Devil May Cry et Castlevania dans un seul et même univers ?

Adi Shankar a annoncé à IGN qu’il vient de faire l’acquisition des droits d’adaptation de Devil May Cry et qu’il va faire en sorte de l’intégrer dans son multiverse dénommé « bootleg multiverse ». Shankar n’est autre que le créateur de la série animée Castlevania sur Netflix, qui a connu deux premières saisons plutôt bien reçues par les critiques (et une troisième saison est déjà prévue).

Le producteur exécutif prévoit donc d’intégrer cette future production animée Devil May Cry à son multiverse, qu’il a déjà commencé à établir avec Castlevania. Il n’y a pour l’instant pas beaucoup d’informations sur cette adaptation, mais il est fort probable que ce sera une série animée. Cette série sera-t-elle diffusée sur Netflix tout comme Castlevania ? Probablement, mais on ne peut encore rien affirmer pour le moment.

La production sera entièrement faite aux frais de Shankar, ce qui lui donnera une plus grande liberté d’écriture que s’il était sous contrat avec un important studio, car comme il le dit lui même: « J’ai acquis ces droits d’adaptation afin que Hollywood ne le foute pas en l’air lui aussi ».



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |