Tendances :iOS 12iPhone XApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet L’homme qui a essayé d’escroquer Facebook, retrouvé après trois ans de fuite

L’homme qui a essayé d’escroquer Facebook, retrouvé après trois ans de fuite

Aux alentours du mois d’avril en 2003, Paul Ceglia et Mark Zuckerberg ont travaillé ensemble sur une affaire. Selon Zuckerberg ce n’était qu’un simple contrat d’embauche en programmation, mais en 2010 Ceglia s’est rendu au tribunal en estimant que la moitié de l’entreprise Facebook lui appartenait. Le réseau social pesait déjà plusieurs milliards de dollars à cette période.

Néanmoins cette affaire fut vite stoppée, et Ceglia a rapidement été accusé de fraude pour falsification de documents. Il a été placé en résidence surveillée. Abandonné par 5 avocats, Ceglia a enchainé les défaites juridiques au tribunal les unes après les autres, seulement pour éviter la prison. Mais en mars 2015, Ceglia a disparu. Son bracelet a été retiré et sa femme, ses deux enfants et son chien se sont volatilisés. Des mois plus tard, dans un email, il écrivait qu’il s’était échappé, de peur, parce que sa vie était en danger. « Je sentais qu’il n’y avait personne dans le gouvernement en lequel je pouvais placer ma confiance », a-t-il écrit. « Une opportunité s’est présentée et j’ai couru pour sauver ma vie ».

Trois ans plus tard, Ceglia a été retrouvé et arrêté par les autorités en Équateur, et va donc être ramené devant un tribunal aux États-Unis. Son avocat a annoncé qu’il était soulagé de le savoir en vie et qu’il y avait encore de fortes chances de prouver l’innocence de celui qui a essayé de s’accaparer de la moitié du capital économique du géant Facebook.

Sourcetheverge


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |