Tendances :iOS 12iPhone XApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Science Le Radiotélescope MeerKAT prend un cliché somptueux du centre de notre Galaxie

Le Radiotélescope MeerKAT prend un cliché somptueux du centre de notre Galaxie

Coeurs sensibles s’abstenir : le Radiotélescope MeerKAT a capturé un cliché très détaillé du centre de notre Galaxie et a vrai dire, Interstellar n’a qu’à bien se tenir. Mais avant de revenir sur ce cliché somptueux, rappelons en quoi consiste la technologie de Meerkat : ce radiotélescope n’est pas un instrument d’observation unique et consiste en un réseau de 64 télescopes de 13,5 mètres chacun (Karoo Array Telescope). Ce réseau de télescopes situé en Afrique du Sud est normalement capable de « voir » là où les instruments traditionnels ne peuvent aller, grâce à sa technologie Radio basée sur des « jets » massifs et multiples de longueurs d’ondes.

Le Radiotélescope MeerKAT

Mais revenons au fabuleux cliché : le centre de notre Galaxie est situé à 25 mille années lumière de notre système solaire, derrière la Constellation du Sagittaire, et d’épaisses couches de nuages gazeux empêchent toute observation un tant soit peu précise. Les scientifiques de SARAO ont pensé que les capacités de MeerKAT seraient bien mises en évidence si ce dernier parvenait à scruter le centre de notre Galaxie, là où « repose » l’immense trou noir Sagittarius A* (en fait un trou noir dit « léger »). Les missions habituelles de MeerKAT concernent plutôt l’étude du magnétisme cosmique, de la matière noire, des grandes structures cosmiques et de l’évolution des galaxies, mais pour cette fois, le radiotélescope est allé observé notre banlieue spatiale « proche ».

Le centre de notre voix lactée, avec son trou noir « lumineux » au centre. Sublime 

Le cliché capturé par MeerKAT a littéralement stupéfait les scientifiques, et pour cause : on y aperçoit distinctement le centre lumineux de notre Galaxie et même des filaments étranges de matière gazeuse qui semble s’échapper de sources compactes, un phénomène déjà observé mais jamais encore avec ce niveau de détails. Le Gargantua au centre « pèse » 4 millions de masses solaires et ressemble nettement plus à la vision « scientifiquement » inspirée du film de Nolan qu’à la représentation traditionnelle d’un trou noir… noir. Ce cliché absolument magique, dont la puissance évocatrice pourrait même stimuler des vocations d’astronautes ou d’astrophysiciens, est en quelque sorte le baptême du feu qui marque la mise en service définitive du radiotélescope; quelle entrée en matière !!!



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

2 commentaires pour cet article :

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |