Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Violation de brevets : IBM réclame 167 millions d’euros à Groupon

Violation de brevets : IBM réclame 167 millions d’euros à Groupon

IBM a décidé de s’attaquer à Groupon au sujet de brevets qui ont été utilisés sans autorisation. C’est du moins ce qu’affirme IBM qui parle de quatre brevets.

Deux brevets (dont l’un a expiré en 2015) sont liés à Prodigy, un service en ligne qui est né dans les années 80. Un autre (qui a expiré en 2016) est lié à la conservation des données entre un internaute et des serveurs. Et le quatrième brevet (qui expirera en 2025) a un rapport avec l’authentification. Au cours du procès, IBM a expliqué que des groupes comme Facebook, Google et Amazon payent une licence pour être autorisés à utiliser ses brevets. Le prix de la licence est compris entre 20 et 50 millions de dollars. IBM souhaite que Groupon lui verse à son tour une somme d’argent pour être dans les règles.

« La plupart des grandes entreprises ont pris des licences pour ces brevets. Le nouveau gosse du quartier refuse d’assumer la responsabilité de l’utilisation de ces inventions », a indiqué John Desmarais, l’avocat d’IBM.  Pour se défendre, J. David Hadden, l’avocat de Groupon, explique qu’IBM exagère concernant les brevets évoqués et pense que le groupe doit redescendre sur Terre parce qu’il n’a pas inventé Internet. « Une question clé pour vous dans ce cas est de savoir si ces brevets couvrent le World Wide Web. La réponse est non et c’est parce qu’IBM n’a pas inventé le World Wide Web », a indiqué l’avocat.

IBM a poursuivi Groupon pour la première fois en 2016. Le groupe réclame 167 millions de dollars de dommages et intérêts.

SourceReuters


Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |