Tendances :iOS 12iPhone XApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Matériel et Accessoires Magic Leap : des démos (décevantes), une période de sortie et un contrat avec AT&T

Magic Leap : des démos (décevantes), une période de sortie et un contrat avec AT&T

Qui ne se souvient pas de cette énorme baleine qui surgissait en AR au milieu d’un gymnase ? C’était l’une des premières vidéos « promotionnelles » de Magic Leap et la startup promettait alors de révolutionner notre quotidien. Quelques années plus tard, c’est un peu la gueule de bois; les investisseurs ruent dans les brancards, et surtout, beaucoup doutent de la crédibilité des vidéos de « démo » jetées en pâture pour alimenter le buzz. A la fin de l’année 2017, un espoir tout de même : Magic Leap dévoile le casque AR Magic Leap One; l’arlésienne accouche enfin de quelque chose de concret, mais qu’en est-il des performances réelles de ce système AR qui devra au moins faire aussi bien que le HoloLens de Microsoft pour justifier l’enthousiasme des débuts ?

On a enfin un premier élément  réponse, et pour le dire clairement, c’est franchement la douche froide. Après 2,5 milliards de fonds investis, Magic Leap a donc dévoilé ce mercredi 11 juillet quelques courtes démos « réellement » produites avec son casque Magic Leap One, des démos qui peinent terriblement à convaincre au plan technique; les objets AR (ici un petit Golem de pierre) ne sont pas fermement fixés sur la scène (nombreux tremblements), aucune interaction avec des éléments réels, un scan 3D de l’environnement qui ne semble pas faire mieux que ce propose Apple avec ARKit (sans même parler d’ARKit 2), pas de gestion des occlusions, bref, des performances très moyennes alors que la société promet de livrer son casque dès cet été (le tarif n’est pas encore précisé).

N’oublions pas que Magic Leap nous promettait ça il y a trois ans 

Pourtant, et malgré ce qui ressort de ces démos très décevantes, les lunettes AR de Magic Leap sont équipées d’un SoC Tegra X2 (Nvidia), un SoC composé d’un CPU quatre cœurs ARM A57, d’un second CPU deux cœurs Denver 2 et d’un GPU Pascal avec 256 cœurs CUDA; ce soc est déporté sur un petit boitier externe que l’on pourra accrocher à la ceinture. La puissance du Tegra X2 n’étant pas clairement « identifiable » sur les démos présentées (euphémisme), on espère que Magic Leap en a encore sous la pédale pour parvenir à convaincre qu’il peut se hisser à la hauteur de Microsoft… et éviter de se faire dévorer par un Apple qui travaille sur son propre projet de casque AR (selon de nombreuses rumeurs assez crédibles). En attendant la commercialisation, le Magic Leap One sera en démo dans quelques boutiques AT&T (aux Etats-Unis seulement donc).



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |