Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Geekeries et Insolite James Mangold (Logan) en a plus qu’assez des ultra-fans intolérants de Star Wars

James Mangold (Logan) en a plus qu’assez des ultra-fans intolérants de Star Wars

Depuis la seconde trilogie de George Lucas (il est vrai globalement un ratage scénaristique et de mise en scène malgré des effets spéciaux un peu plus au goût du jour) Star Wars ne cesse de déchainer les passions, une ferveur qui a tendance en ces temps de réseaux sociaux à largement dépasser la ligne rouge. L’enthousiasme pour défendre tel ou tel point de détail de la saga se transforme parfois en une logorrhée quasi fanatique, voire en harcèlement pur et simple, au point que les principaux acteurs de la nouvelle trilogie (comme Daisy Ridley et Kelly Marie Tran) ont été obligés de fermer leurs comptes Twitter et Facebook suite à des torrents d’insultes.

James Mangold en a soupé des ultra-fans Star Wars et des grosses licences en général 

Du côté des réalisateurs aussi, la pilule ne passe pas, ne passe plus; James Mangold, le réalisateur du très bon Logan, pressenti pour tourner l’un des prochains films de la saga, y est allée de son gros coup de gueule sur son compte Twitter, et il n’y a pas une virgule à retirer de ce message cinglant mais « juste » (traduction de nos excellents confrères d’Ecran Large):

« Quand on arrive au point où écrire et réaliser ces grosses franchises revient à écrire un nouveau chapitre de la Bible (avec le risque d’être lapidé et accusé de blasphème), beaucoup d’esprits audacieux vont quitter ces projets pour les laisser entre les mains des compagnies. Si vous avez l’impression que ces réalisateurs ne sont juste que des outils corporates et sans aucun pouvoir, pourquoi alors nous insulter ?

Je peux vous assurer que dans le cas de Rian Johnson et Christopher McQuarrie, ce ne sont pas des animaux domestiques possédés par les studios. Ils mènent en réalité vos combats en coulisses. La ferveur de certaines attaques atteint un niveau évangélique.

Après je comprends que pour beaucoup de monde, moi inclus, la saga Star Wars possède une grande force spirituelle, similaire à un texte religieux. Mais nous devons nous rappeler de gérer nos déceptions à la façon de Yoda et non celle de Darth Vader. »

Star Wars Rogue One; Jyn Erso/Felicity Jones 

Malgré ce message frappé au coin de l’intelligence et du bon sens, les réactions qui le suivent montrent que Mangold ne parviendra sans doute pas à faire entendre raison aux fanatiques de la licence; ces derniers ne semblent pas vraiment comprendre que ce qu’ils demandent ressemble finalement à un « produit » Star Wars très calibré, hyper respectueux et sans aspérité aucune, alors que ces réalisateurs parviennent à créer de la surprise et à opérer de subtils changements dans le cadre de la grosse machinerie des studios hollywoodiens. Les fans veulent-ils du blockbuster calibré et sans âme (mais de facto respectueux et sans aucune fibre créatrice) ou des oeuvres qui louvoient entre les contraintes des studios au risque forcément de ne pas plaire à tout le monde ? Il serait peut-être temps de poser clairement la question.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

4 commentaires pour cet article :

  1. Pff…la blague le type qui se plaint des insultes mais qui est lui-même à la limite de l’insulte et dans une vrai ignorance dans son propre message….

    • Je ne suis absolument pas d’accord avec toi.
      La Saga Star Wars est une fiction, pas un réalité. ce n’est pas un culte
      Le rapport avec la Bible est bien trouvé.
      On a l’impression que si ton pied dépasse d’un centimètre de la ligne, tous les fans te tombent dessus.
      Si on ne fait plaisir qu’au Fan, on va se retrouver avec des films sans aucun suspens car le scenario correspondera a ce que veulent les fans… Donc, pourquoi aller voir un film si on sait déjà ce qu’il va s’y passer.

  2. « Depuis la seconde trilogie de George Lucas (il est vrai un énorme ratage) »

    -> La parenthèse est aussi une belle preuve d’intolérance. Pour ma part, j’ai davantage apprécié la seconde trilogie (donc les épisodes 1 à 3) que la première.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |