Tendances :iOS 12iPhone XApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Science Astronomie : observation unique d’un jet de matière d’un trou noir « déchiquetant » une étoile

Astronomie : observation unique d’un jet de matière d’un trou noir « déchiquetant » une étoile

Il fait bon être astronome en ces temps de télescopes spatiaux surpuissants. Le télescope spatial Chandra a récemment pointé ces optiques vers Arp 299, une zone de l’univers où deux galaxies sont en train de fusionner à 150 millions d’années-lumière de distance. Si le choc entre ces deux galaxies est déjà en soi un spectacle inouï, les scientifiques ont découvert au coeur d’Arp 299 un phénomène encore plus spectaculaire : la destruction d’une étoile par un trou noir super massif qui expulse un puissant jet de matière !

La nature des émission radio en provenance de NGC 3690 (l’une des galaxies de la zone Arp 299) a interpellé un groupe d’astronomes; « au fil du temps, le nouvel objet est resté lumineux aux longueurs d’onde infrarouge et radio mais pas dans la lumière visible et les rayons X » explique Seppo Mattila, l’un des scientifiques en charge de l’étude du phénomène. « L’explication la plus probable » continue S. Mattila, « est que le gaz interstellaire épais et la poussière près du centre de la galaxie ont absorbé les rayons X et la lumière visible puis l’ont rayonnée en infrarouge  ». En d’autres termes, le Gargantua au centre de NGC 3690 a littéralement déchiqueté une étoile il y a  de cela 150 millions d’années tout en laissant s’échapper un « jet de matière » colossal, un phénomène encore jamais « observé » jusqu’à maintenant.

Les 36 scientifiques qui ont mené l’enquête ont publié un rapport détaillé de ce choc cosmique : le trou noir niché au coeur de NGC 3690, 20 millions de fois plus massif que notre soleil, a « absorbé » une étoile (trop) proche de la façon la plus violente qui soit : un large morceau de l’étoile s’est disloqué et s’est enroulé sur la bordure extérieure du trou noir tandis que ce qui restait de ce soleil (deux fois plus gros que le notre), a été expulsé dans un jet de matière circulant au quart de la vitesse de la lumière, ce qui « valide » au passage la théorie d’un « évènement de rupture par effet de marée« … L’énergie produite par le phénomène équivaut à celle produite par notre soleil… depuis sa création il y a 4,57 milliards d’années de cela !



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |