Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Logiciels Amazon Rekognition est (aussi) utilisé pour la surveillance de masse aux Etats-Unis

Amazon Rekognition est (aussi) utilisé pour la surveillance de masse aux Etats-Unis

Décidément, les GAFAM (Google-Apple-Facebook-Amazon-Microsoft) ont un peu de mal avec la notion de vie privée. Si Apple a fait de la protection des données personnelles son cheval de bataille (aussi pour des questions de stratégie économique, mais comme dirait l’autre, « seul le résultat compte« ), Facebook s’est pris récemment les doigts dans la porte du scandale Cambridge Analytica tandis que Google peinait à justifier certains développements de sa branche IA (le projet Maven, dénoncé et critiqué par des milliers de salariés de Google). Si l’on rajoute à cela que Google, Amazon et Microsoft s’opposent frontalement à un projet de loi californien proche du RGPD européen, le tableau est presque complet.

Avec Rekognition, Amazon démontre qu’il dispose de labos de recherche au même niveau que ceux de Google; ce système de reconnaissance faciale est tellement efficace que la Police d’Orlando utilise ce logiciel expert pour de la surveillance de masse ! Les agences de sécurité américaines feraient aussi partie des clients de Rekognition. Black Mirror n’est plus très loin. Face aux risques de dérapages et de contrôles abusifs (basés sur l’origine ou l’apparence physique par exemple), 70 associations ou groupes de défense des droits de l’Homme somment Amazon de s’expliquer sur l’usage « policier » qui est fait de cette technologie et demandent au géant de l’internet de cesser la vente de cette technologie logicielle.

La polémique enfle, au point qu’une vingtaine de « grands » actionnaires d’Amazon se sont eux aussi rangés dans le camp des sceptiques. Face à la vague des critiques, le CEO Jeff Bezos se montre d’un flegme presque surréaliste : »Rekognition a de nombreuses applications très utiles dans le monde. Notre qualité de vie serait moins bonne si nous mettions de côté de telles technologies uniquement parce que certaines personnes peuvent en abuser« . Si l’on en croit Amazon, Rekognition aurait contribué à sauver des vies en permettant à la Police de retrouver des personnes sous la menace de ravisseurs, un constat qui pour autant ne répond pas aux questions légitimes des associations et des actionnaires.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |