Tendances :iOS 12iPhone XApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Internet L’E-commerce menacé par une taxe sur les livraisons calculée sur le kilométrage

L’E-commerce menacé par une taxe sur les livraisons calculée sur le kilométrage

C’est un fait difficilement contestable : l’e-commerce a largement permis de faire baisser le prix de nombreux biens de consommation (et a ainsi sauvegardé une partie du pouvoir d’achat des ménages); ce succès a aussi eu un impact non négligeable sur le commerce de proximité: ce dernier n’a pas réussi à concurrencer des plateformes qui bénéficient de tarifs imbattables grâce à des achats de marchandises en très gros volumes.

Fort de ce constat, le projet de loi n°460 intitulé Pacte nationale de revitalisation des centres-villes et des centres-bourgs propose rien moins – via son article n°27 – que de taxer les livraisons e-commerce en fonction du kilométrage ! La taxe pourrait être fixée à 50 centimes d’euro le kilomètre qui reviendrait à taxer à près de 400 euros un colis sortant d(un entrepôt parisien d’e-commerce pour être acheminé vers Marseille !

Les PME de moins de 50 millions annuel de chiffre d’affaires seraient exonérés de cette nouvelle taxe ainsi que les e-commerçants utilisant des moyens de transports « écolos » (électriques donc…). Amazon et consorts sont donc les principales cibles d’un projet de taxe qui se donne pour objectif d’obliger les poids lourds de l’e-commerce à rapprocher les entrepôts des zones de livraison (et donc à fabriquer de nouveaux entrepôts). La Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) demande l’annulation pure et simple d’un projet de taxe qui pourrait avoir des « effets particulièrement négatifs tant du point de vue des entreprises, de l’emploi et des consommateurs, qu’au regard de l’objectif recherché par la proposition de loi« .



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

14 commentaires pour cet article :

  1. Je pense que vous avez compté 0,5€ et non 0,5 centimes. Ce qui revient à 4€ et non à 400€. Ce serait totalement aberrant.

    • Frederic L.

      Oui, tout à fait; il s’agit bien de 50 centimes d’euro; la somme est tellement élevée que mon clavier a eu du mal à y croire ;)

  2. qui va payer ? Le consommateur comme d habitude. il y en a marre . c’est au commerçant de faire du e commerce et comme exemple carrefour impossible de commander en ligne.

  3. @Yannick je rejoins ton point de vue, de toute façon dès que le gouvernement trouver une parade pour s’en mettre plein les poches le peuple trinque !

    • C’est ça, tous les moyens sont bon pour pouvoir gratter ..
      Mais c’est toujours les même qui paient il suffit de regarder notre TVA en france

  4. J habite un village de cent habitants et à trente kilomètres de la petite ville . j’ai pas de permis
    mes seul visite c’est le facteur et l infirmière. Bravo.

  5. Sans compter que si ça passe, il y a beaucoup de monde chez Relais Colis, TNT, UPS et consorts qui va pouvoir pointer au chômage.

  6. il sous traiteront (les grosse boite) peut-être la masse de leur produit avec de petites sociétés locales pour éviter cela. ce n’est donc peut être pas si bête ou inutile ;).

  7. Quand vous aurez compris que la différence entre taxe ou pas c est vos impôts qui font le boulot alors que ces sociétés font tout pour ne pas en payer ,on pourra en rediscuter.
    N.B. nos impôts servent à payer les routes et leur entretien pour que leurs camions ,entre autre,puissent nous livrer.
    Donc ne paieront que ceux qui consomment chez eux.C est ça le capitalisme

  8. Le gouvernement installe ce type de taxes, et se plaint ensuite que les grosses entreprises délocalisent, ou diminuent les effectifs alors que le chiffre d’affaires est en hausse, faut des manœuvres fiscales incroyables pour payer moins d’impôts … c’est du grand n’importe quoi. Bienvenue au pays de la taxe, ou les gens qui ne vivent pas en centre ville vont encore devoir mettre la main à la pocheyyy perso je m’en fiche je vis pas de ce pays… je vis dans un pays libéral ou c’est le prestataire de livraison qui décide du prix de livraison et non pas l’état (immense LOL)

  9. Mais pourquoi bordel de me*** ?

  10. On développe quelque chose pendant ses années et au moment de son apogée on la tue

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |