Tendances :iOS 12iPhone XApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Hors-Sujet Microsoft immerge un data center dans le nord de l’Écosse pour refroidir les serveurs

Microsoft immerge un data center dans le nord de l’Écosse pour refroidir les serveurs

Les data centers demandent souvent un grand espace de vu leur taille. Ces lieux regroupent de nombreux serveurs pour stocker des données et les faire transiter vers les utilisateurs. Microsoft en a plusieurs dans le monde et en a proposé un nouveau près de l’archipel des Orcades dans le nord de l’Écosse. Sa particularité : être sous l’eau.

Ce data center consiste en un cylindre blanc de 12,2 mètres de long qui contient 864 serveurs et qui peut rester sous l’eau jusqu’à cinq ans. Il a été construit en France par le groupe de construction navale Naval, puis conduit aux Orcades, un archipel d’environ 70 îles. Au niveau du fonctionnement, on retrouve un câble sous-marin qui achemine l’électricité produite par un réseau d’énergie éolienne et marémotrice de l’archipel vers le data center et transporte les données des serveurs vers le rivage.

Mais au fait, pourquoi un data center sous l’eau ? « Plus de la moitié de la population mondiale vit à moins de 193 kilomètres d’une côte », indique Microsoft. « En installant des data centers dans l’eau à proximité de villes côtières, les données n’ont qu’une courte distance à parcourir pour atteindre les communautés côtières », ajoute le groupe.

Ici, la mer se charge de refroidir rapidement et facilement les serveurs, ce qui permet de réaliser d’importantes économies. Par ailleurs, il est beaucoup plus rapide de déployer un data center en mer que de le construire sur la terre ferme où des questions juridiques se posent. Par contre, il n’est pas possible de réparer les serveurs immergés.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

4 commentaires pour cet article :

  1. Quel impact sur l’écosystème ?

  2. Omg ! Ils veulent accélérer le réchauffement des océans ? Perso j’aurai pas trouver mieux comme idée, installer des radiateurs géant et les mettre dans l’eau ? Why not !

  3. Cela peut effectivement avoir un impact sur l’écosystème très localisé, mais avec l’immensité des océans, ce n’es pas quelques serveurs qui vont changer quoi que ce soit sur l’ensemble des mers, vous ne croyez pas que Greepeace serait déjà sur le coup sinon ?

    • Bah 1 seul non évidemment, qu’en sera-t-il quand les géants du Web en auront immergé plusieurs centaines… Là c’est une autre histoire.

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |