Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Apps Mobiles et Tablettes Google a t-il trafiqué la démo de son intelligence artificielle Duplex ?

Google a t-il trafiqué la démo de son intelligence artificielle Duplex ?

Les observateurs et analystes du secteur high-tech ont encore de la peine à s’en remettre. Lors de sa dernière Google I/O, le géant de l’internet a fait la démonstration d’une IA conversationnelle au phrasé extrêmement proche de celui d’un être humain. Certes, ce module d’IA baptisé Duplex est pour l’instant seulement destiné à passer des réservations au téléphone, mais cette démo nous permet déjà d’imaginer ce que seront nos assistants du futur.

Mais comme souvent lorsque les choses semblent trop belles pour être vraies, il y aurait comme un petit « hic ». Ainsi, le site Axios, pas vraiment versé dans la polémique inutile, a noté de nombreuses incohérences dans la démo de Duplex. Première étrangeté, l’opératrice téléphonique du salon de coiffure ne s’identifie pas lors de l’appel, ce qui est pourtant une règle de base de tout appel commercial. Deuxièmement, aucun bruit ambiant n’est perceptible et enfin, l’opératrice ne demande aucune information précise lors de la réservation (un numéro téléphonique de contact par exemple, ce qui est la règle). La démo est peut-être le montage vidéo d’un véritable appel ou peut-être encore que l’opératrice suit un script d’appel, mais Sundar Pichai n’a pas vraiment ouvert la porte à ces hypothèses en déclarant sur la scène de l’I/O : « Ce que vous allez entendre est un assistant Google en train d’appeler un vrai salon afin de convenir d’un rendez-vous; écoutez !« .

Si la prouesse « vocale » de Duplex ne fait aucun doute, la question du trucage de la démo reste d’importance, car Google a présenté avant tout un service de réservation utilisable de manière quasi transparente. Le fait qu’il ait fallu enjoliver voire manipuler l’échange audio donne l’impression après coup que le service n’est sans doute encore qu’à l’état de prototype et qu’il s’agit donc avant tout d’un proof-of-concept plutôt que d’un service que l’on pourrait directement intégrer « tel que » dans la prochaine mouture de Google Assistant.

Ces quelques incohérences pointées du doigt posent aussi question concernant la réelle capacité d’adaptation de l’AI aux propos de l’interlocuteur. Combien d’essais ont-ils été nécessaires pour obtenir un enregistrement exploitable (et qu’il a fallu pourtant retravailler visiblement) ? S’il s’avère que Duplex n’est qu’un prototype qui a bénéficié d’une présentation très « arrangée », alors nombre des « gros titres » récoltés par cette technologie s’avèrent in fine largement exagérés; Google a t-il présenté comme une technologie déjà opérationnelle ce qui ne serait que la projection d’un objectif technologique (ce qui n’est bien sûr pas du tout la même chose) ? Interrogé sur les incohérences de sa démo, Google s’est refusé à tout commentaire…



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Un commentaire pour cet article :

  1. Google trafiquer une présentation ? Noooon, je le crois paaaaaas, quelle déceptiooooon…

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |