Tendances :iOS 12iPhone XSApple WatchSamsung Galaxy S9Android 9.0 P
Vous êtes ici : KultureGeek Internet Streaming : Tidal évoque un « potentiel piratage » et mène l’enquête

Streaming : Tidal évoque un « potentiel piratage » et mène l’enquête

Le service de streaming musical Tidal annonce aujourd’hui avoir connu un « potentiel piratage ». Le groupe, qui appartient au rappeur américain Jay Z, a décidé d’engager une firme de sécurité dédiée pour en savoir plus et dit travailler avec les autorités compétentes pour leur rapporter leurs trouvailles.

Malheureusement, Tidal ne dit pas grand-chose sur le potentiel piratage. Les données d’utilisateurs ont-elles été récupérées ? Si oui, les hackers ont-ils mis la main sur les mots de passe en clair ? Tidal reste muet sur le sujet pour l’instant. « Nous estimons qu’il est important de nous assurer que nos artistes, nos employés et nos abonnés savent que nous ne prenons pas à la légère la sécurité et l’intégrité de nos données et que nous ne renoncerons pas sur notre engagement envers eux », a indiqué Richard Sanders, le patron de Tidal, à Music Business Worldwide.

Ce potentiel piratage intervient après des informations de presse annonçant que Tidal a gonflé le nombre d’écoutes de Beyoncé et Kanye West pour qu’ils soient mieux rémunérés. Une information plus récente a révélé que Tidal n’a pas payé certaines maisons de disques depuis plusieurs mois maintenant.

Tidal est un service de streaming supporté par une poignée d’artistes. On retrouve une offre à 9,99€/mois et une autre à 19,99€/mois. Cette dernière propose du FLAC, là où la première offre du MP3 320 Kbps. L’offre avec le FLAC est intéressante quand on sait que Spotify et Apple Music, les plus gros services de streaming, n’offrent pas ce format.



Signaler une erreur dans le texte

Intéressant ? Partagez la news !

Laisser un commentaire





Quelques règles à respecter :
1. Restez dans le sujet de l'article
2. Respectez les autres lecteurs: pas de messages agressifs, vulgaires, haineux,…
3. Relisez-vous avant de soumettre un commentaire : pas de langage SMS, et vérifiez l'orthographe avant de valider (les navigateurs soulignent les fautes).
4. En cas d'erreur, faute d'orthographe, et/ou omission dans l'article , merci de nous contacter via la page Contact.

Nous nous réservons le droit de supprimer les commentaires qui ne respectent pas ces règles

Partenaires : iPhone - Culture Geek - iAddict

© 2012-2017 i2CMedia Ltd. | A propos | Confidentialité |